EN IMAGES. Les ultimes étincelles du 14-Juillet

14 juillet nouméa
Feux d'artifice etc du 14-Juillet 2022, mais le 15
Quand le 14-Juillet joue les prolongations. ©NC la 1ère, mairie de La Foa et mairie du Mont-Dore
14-Juillet à rallonge pour plusieurs communes de Nouvelle-Calédonie. D’ordinaire, des défilés aux lampions et autres feux d’artifice sont organisés au soir du 13. Mais la météo pluvieuse a conduit à reporter différents rendez-vous au vendredi 15. Retour en images sur cette soirée illuminée.

Nouméa, Dumbéa, La Foa, le Mont-Dore : au lendemain du 14-Juillet à proprement parler, ces communes ont joué les prolongations pour offrir des animations dans de meilleures conditions météo que le jour prévu (mercredi). Tour d'horizon.

La foule des grands jours à Nouméa

Feu d'artifice 14 juillet 2022 Nouméa
Un festival de lumières et de sons. ©Laura Schintu / NC la 1ère

Il n’a pas été tiré au centre-ville, cette fois, mais depuis l’îlot artificiel de Sainte-Marie, comme pour un jour de l’An. Le feu d’artifice nouméen du 14-Juillet a fait converger le long de la baie une foule que la mairie estime à environ 30 000 personnes.

Ou avec un autre angle, depuis le toit d’une maison, par Alix Madec :

Feu d'artifice du 14-Juillet 2022 à NOUméa ©Alix Madec / NC la 1ère

Pour finir cet album photo par la mairie : 

Une affluence inattendue à Dumbéa

Certes, Dumbéa est la deuxième ville de Calédonie en population. Mais le nombre de spectateurs venus assister au feu d’artifice en ce vendredi soir de pont a surpris jusqu’au maire Georges Naturel. Petits et grands ont afflué au complexe sportif du centre, armés des quelque 1500 lampions distribués. Voyez le plateau d’Erik Dufour et les images diffusés dès le journal télévisé du soir, que présentait Yvan Avril :

Première fois pour la maire de La Foa

La Foa aussi, a préféré reporter ses animations. C’est donc ce vendredi soir que Florence Rolland a vécu sa première retraite aux flambeaux dans le village en tant que maire - elle a été élue mardi. Egalement au programme, un feu d’artifice, un "banquet républicain" et un bal champêtre animé par le toujours sémillant Guy Raguin. 

Déception au Mont-Dore

Il y avait aussi du monde à Plum. Les Mondoriens ont afflué, pour les animations prévues mercredi soir et reportées à ce vendredi. Sauf que cette fois, après la pluie, c’est le vent qui s’est mis de la partie. Une vigilance jaune était d’ailleurs en vigueur dans la journée, sur la commune. Même le soir venu, Eole s’est invité dans la fête et le feu d’artifice a dû être annulé. Restait la retraite aux lampions, des ballons illuminés pour arpenter le parc Paul-Bloc derrière deux danseurs du feu, qui ont fait ensuite le spectacle vers la plage des Piroguiers.

A noter que la Fête du sport, le grand événement organisé chaque année au Mont-Dore pour le 14-Juillet, a bien eu lieu, c'était jeudi. Et que la mairie de Païta a pour sa part annulé les festivités, la retraite aux lampions et le feu d'artifice qui étaient programmés mercredi. Sans date de report.