nouvelle calédonie
info locale

Directeur général de Newrest : «On ne peut pas être montrés du doigt»

santé grand nouméa
Interview du directeur général de Newrest, 18 septembre 2018
Bruno Hériché, directeur général de Newrest en Calédonie. ©NC la 1ère
Alors que les épisodes de troubles digestifs après la cantine succèdent, Bruno Hériché prend la parole. Le directeur général de Newrest pour la Nouvelle-Calédonie estime que la responsabilité de son entreprise n'est pas forcément engagée.  
A la mi-juillet, Newrest Nouvelle-Calédonie changeait de direction générale. Deux mois marqués par de nouvelles alertes aux intoxications alimentaires dans le Grand Nouméa. Plusieurs dizaines d'écoliers ont présenté des troubles digestifs après la cantine:
- à François Griscelli (Vallée-du-Tir);
- à Victorien-Bardou (Koutio);
- à Marguerite-Arsapin (Rivière-Salée).
 

Fond de sauce suspect

Concernant les derniers cas, les services sanitaires ont repéré une toxine d’origine bactérienne dans un fond de sauce. Ils attendent désormais le retour d'analyses complémentaires. C'est dans ce contexte mouvementé que Bruno Hériché, nouveau DG de Newrest, a répondu à nos questions. 
L'interview de Sheïma Riahi et Gaël Detcheverry.
©nouvellecaledonie

Rappel du contexte dans ce reportage de Sheïma Riahi et Michel Bouilliez diffusé le 17 septembre. 
©nouvellecaledonie
 

«La situation ne peut plus durer»

Quant à l'association Une cantine responsable pour nos enfants, elle estime tout simplement que «la situation ne peut plus durer». Ecoutez son vice-président, Mathurin Derel, joint par William Lecren. 
Publicité