nouvelle calédonie
info locale

Blocages au sénat coutumier

sénat coutumier nouméa
Banderole devant le sénat coutumier bloqué, 18 septembre 2018
Banderole apposée devant le sénat coutumier, 18 septembre 2018. ©NC la 1ère / William Lecren
Ambiance toujours électrique autour de l'institution que représente le sénat coutumier en Nouvelle-Calédonie. Une vingtaine de personnes bloquaient ce mardi l'accès aux locaux de Nouville. Dont le deuxième vice-président et les deux sénateurs de l'aire Drubéa-Kapumë.
Encore un mardi compliqué, au sénat coutumier. Comme le 11 septembre, l'accès aux bâtiments de l'institution à Nouville a été perturbé. Ce blocage fait suite à des décisions prises par Clément Grochain, président depuis le début du mois. Notamment celle de reprendre Jean-Luc Mahé au poste de secrétaire général par intérim. Et de mettre dans le même temps «à disposition» trois membres du cabinet de la présidence, dont Raphaël Mapou. 
Le reportage de Gilbert Assawa et Patrick Nicar.
©nouvellecaledonie
 

«Décidé de durcir le mouvement»

«Il semblerait que Jean-Luc Mahé influence notre nouveau président», explique Rock-Alphonse Wamytan, sénateur de l'aire Drubéa-Kapumë - qui correspond à la pointe Sud de la Grande terre et l'île des Pins. «C'est pour cela qu'on a décidé de durcir le mouvement. Mardi dernier, on avait laissé la porte ouverte aux sénateurs et aux administratifs. Aujourd'hui, on a décidé de marquer le coup, de façon à ce que le membre du gouvernement en charge des affaires coutumières [Didier Poidyaliwane] puisse venir nous voir et qu'on puisse faire une discussion.» Et Rock-Alphonse Wamytan invoque le règlement intérieur de l'institution. 
Ses propos recueillis par William Lecren. 
 

Les raisons de la «mobilisation»

Les raisons de ce mouvement étaient expliquées en longueur dans un communiqué diffusé le 13 septembre. Un texte signé par un vice-président du sénat, Adrien Koroma, et par les sénateurs de l'aire Drubea.

Communiqué autour du blocage du sénat coutumier, 13 septembre 2018 by Nouvelle-Calédonie La première on Scribd

 

Le conseil d'aire proteste

Une position à laquelle le conseil coutumier de la même aire Drubea répond, également par voie de communiqué.

Communiqué de l'aire Drubea-Kapumë, 18 septembre 2018 by Nouvelle-Calédonie La première on Scribd

 

«Consensus»

«On ne comprend pas tout à fait parce qu'il y a eu une décision par consensus», répond le sénat coutumier par la voix de son porte-parole Luc Wema, en évoquant l'assemblée générale qui a conduit à la nouvelle présidence tournante. «Ce qui a été peut-être mal compris, c'est que le président arrive avec [son] staff», ajoute le sénateur de l'aire Ajië-Aro, au centre de la Grande terre. «On souhaite s'asseoir ensemble pour discuter, pointer les vrais problèmes.»
Sa réaction au micro de William Lecren.
Publicité