Observation des baleines à bosse : une activité encadrée

animaux province sud
remise attestation formation baleines à bosse
La période d’observation des baleines à bosse démarre bientôt. Les professionnels se sont vus remettre leurs attestations de suivi de formation et des pavillons. ©Marguerite Poigoune / NC la 1ère
La saison d’observation des baleines à bosse commence bientôt. Pour permettre aux opérateurs professionnels de respecter les règles du whale watching, comme chaque année, une formation s’est déroulée ce lundi, à la province Sud.

L’activité d’observation des baleines a débuté en 1995, dans le secteur de Prony. Cela représente, à l'heure d'aujourd'hui, 25 bateaux professionnels pour 5000 touristes passagers, par an. L’activité reprend tout doucement, après une période difficile. "Il y a pas mal de gens qui partent en vacances donc pour le côté économique, on va voir et pour ce qui est des baleines, l'année dernière, on a eu une assez faible fréquentation donc on espère que ça va revenir cette année"  explique Cyrille Coticca, l’un des opérateurs professionnels.

Claire Garrigue, scientifique et spécialiste des baleines, a participé à 27 saisons d’observation, depuis la première, en 1995, avec Opération cétacés. Cette année ce sera la 28ème. L’opération whale watching se fait entre juillet et septembre. Les baleines viennent se reproduire et mettre bas dans les eaux chaudes du lagon. Et le 5 juin dernier, une géante des mers a déjà été observée dans le Sud.

Claire Garrigue

Des règles à respecter

Afin de préserver la population de baleines, la province Sud encadre les pratiques d’observation, depuis 2008, avec notamment la surveillance par les gardes nature. "Tous les ans, on fait un petit rappel, pour remettre ça dans les mémoires et aussi parce que tous les ans, il y a des nouveaux skippers qui arrivent. C'est un secteur où il y a eu beaucoup de changement. On explique aux petits nouveaux le mode de fonctionnement ici, en Nouvelle-Calédonie" explique Patrice Plichon, chef du bureau de Nouméa des gardes nature.

Cela fait plus de 15 ans que l'activité est encadrée par la province Sud, et les Calédoniens sont habitués. "Ils respectent aussi parce qu'il y a une grosse présence de la Province, tous les week-ends, tous les jours où il y a de l'influence sur l'eau" précise Patrice Plichon.

Ce lundi, les professionnels se sont vu remettre leurs attestations de suivi de formation et des pavillons. La période d’observation des baleines à bosse, une population en danger, commence le 9 juillet et se déroule jusqu’au 11 septembre.