Philippe Blaise répond aux accusations de Manina Tehei

élections païta
Réponse de Philipep Blaise aux accusations de Manina Tehei, 3 juillet 2020
Philippe Blaise a livré sa vision des choses dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux. ©Capture FB
L'élu Avenir en confiance, vice-président de la province Sud, a réagi dans une vidéo à la plainte déposée jeudi contre lui par Manina Tehei, élue Calédonie ensemble. «Cette polémique est très exagérée, estime Philippe Blaise, et ne représente pas les valeurs auxquelles je crois.»
Jeudi, Manina Tehei portait plainte contre Philippe Blaise pour injure publique, suite à des «propos et gestes sexistes» tenus en meeting lors de la campagne des municipales à Païta. Ce vendredi soir, l'élu Avenir en confiance a répondu à l'élue Calédonie ensemble, par une vidéo publiée sur son profil Facebook.
 

«Mme Tehei a cru y voir une attaque»

«Lors du meeting de Willy Gatuhau, j’ai expliqué que le trio qui était composé par Ben Lorée, Milakulo Tukumuli et Mme Tehei, s’il venait à conduire "la voiture Païta", se disputerait le volant et le levier de vitesse», relate le premier vice-président de la province Sud. «Et Mme Tehei a cru y voir une attaque contre sa personne et contre sa personne en tant que femme
 

«Je regrette qu'elle ait pensé ça»

«Je le dis, je regrette sincèrement auprès de Mme Tehei et de ses proches qu’elle ait pensé ça, parce que ce n’est vraiment pas ce que j’ai dit», assure Philippe Blaise. «Et je considère qu’on me fait tenir des propos que je n’ai pas tenus. »
 

Renvoi aux provinciales

Mais l'homme politique de «rappeler» un précédent épisode de polémique autour d'une intervention jugée sexiste : les propos «extrêmement graves» tenus sur le physique de Sonia Backès en 2019. C'était cette fois dans le cadre de la campagne pour les provinciales, lors d’un meeting de clôture de Calédonie ensemble. Parti qui avait alors défendu «une plaisanterie» (lire ici, en bas d'article).
 

Je tiens à le dire solennellement, en tant que premier vice-président de la province Sud, je suis attaché, parce que ce sont mes valeurs, à défendre la condition féminine, à défendre l’égalité entre les hommes et les femmes. Cette polémique est très exagérée et ne représente pas le valeurs auxquelles je crois.
- Philippe Blaise

Les Outre-mer en continu
Accéder au live