Les suites judiciaires des violences de Païta au lendemain du référendum

violence païta
Six personnes ont été interpellées mercredi matin dans le cadre des violences contre des automobilistes et des gendarmes le 5 novembre dernier à Païta. Au programme de cette nuit là, caillassages et coups de feu. 
Au terme de leurs 48 heures de garde à vue, cinq d’entre elles seront déférées ce vendredi matin devant le magistrat instructeur. 

Le tireur présumé

Un jeune de 18 ans a été identifié comme étant  le tireur présumé. Inconnu jusqu'à présent de la Justice, il a reconnu avoir fait usage de son arme à plusieurs reprises. Son fusil a été découvert par les enquêteurs, enterré dans une forêt. 

En revanche, la sixième personne interpellée a été mise hors de cause et libérée.
 

Tentative de meurtre

L'enquête qui a été ouverte concerne plusieurs chefs d'accusation: tentative de meurtre sur agent de la force publique, entrave à la circulation, violences sur agent sans interruption temporaire de travail, ou participation avec arme et guet-apens à un attroupement et destruction par moyen dangereux.