Covid-19 : arrivée de renforts militaires pour la réanimation

sécurité
L’arrivée des renforts supplémentaires par l’armée
©Martin Charmasson
Une aide supplémentaire pour faire face à la crise sanitaire a atterri ce mercredi en Nouvelle-Calédonie : 38 soignants et logisticiens du service de santé des armées et du régiment médical de l’armée de terre. Des moyens humains, mais aussi matériels, afin d'augmenter la capacité en réanimation.

Des renforts supplémentaires sont arrivés ce mercredi 27 octobre à l'aéroport de Tontouta, après ceux déployés par les agences régionales de santé et de la réserve sanitaire. Cette fois, il s’agit de 38 soignants et logisticiens du service de santé des armées et du régiment médical de l’armée de terre. 

Des femmes et des hommes qui vont être déployés exclusivement au Médipôle. Et ce, dans le cadre de l’opération "Résilience" lancée depuis mars 2020, et la crise Covid, par le ministère des Armées.

38 soignants au total sont arrivés
©Martin Charmasson

 

Cinq lits de réanimation supplémentaires

Le principe : projeter des détachements comme celui-ci pour créer des structures de santé, ou pour s’insérer dans des établissements préexistants. On parle alors de MMR, "module militaire de réanimation". Equipé d’une tonne de matériel de pointe, il va permettre de faire fonctionner au CHT cinq lits de réanimation supplémentaires. 

Dans le groupe, 50% des médecins et des paramédicaux ont déjà été mobilisés dans le cadre de ces modules, qui sont totalement indépendants dans leur fonctionnement tout en étant intégré aux hôpitaux. Une mission de reconnaissance avait été menée le mois dernier. Ce renfort intervient dans un contexte qui s'est amélioré. Au Médipôle, des services ont pu se réorganiser pour reprendre une activité un peu plus normale. 

Le reportage de Martin Charmasson et Nicolas Fasquel :

©nouvellecaledonie