Variant anglais, vaccination, amendes... l'essentiel du point sanitaire du 11 mars 2021

coronavirus
point gouv 11 mars 2021
©Nicolas Fasquel / NC la 1ère

Troisième point sanitaire de ce confinement 2021 : le porte-parole du gouvernement, accompagné du directeur de cabinet du haut-commissariat ainsi que Michel Belec, médecin inspecteur en santé publique de la Dass ont donné des précisions sur plusieurs points. 
 

"Le variant anglais a bien été détecté en Calédonie"

228 tests réalisés hier, 4 cas déclarés positifs. "Le virus circule bien aujourd'hui en Nouvelle-Calédonie, c'est une réalité" indique Christopher Gygès. Les enquêtes et investigations se poursuivent toujours. "Le confinement est justifié et doit être respecté" précise-t-il.

Le CHT s'est doté d'un équipement particulier pour mettre en évidence la présence des trois virus mutants dont le variant anglais. C'est un équipement qui permet d'identifier l'un de ses trois mutants seulement. 

Vaccination intensive

La stratégie a été renforcée ces derniers jours, notamment la Province Sud qui a accéléré la campagne. De nouveaux centres seront opérationnels très prochainement. "Il faut désengorger le 05 00 33" indique Christopher Gygès. Le nombre de personnes, derrière le téléphone, a été renforcé, pour répondre aux demandes des Calédoniens. 1300 appels ont été réceptionnés hier dont 98 qui n'ont pas encore été répondus. On souhaite passer à 2000 vaccinations jour" rappelle le porte-parole. 

Selon Michel Belec, il faut accélérer la vaccination : "plus on laisse le virus circuler, plus il y aura des mutations"

Le vaccin, selon lui, est efficace à 95%. "Les personnes vaccinées ont des anticorps qui permet d'être protégé en cas de contact avec le virus. C'est un vaccin supérieur à de nombreux autres vaccins" 
 

Attestation numérique

"C'est quelque chose qui servait vraiment bien aux Calédoniens" indique le porte-parole du gouvernement. Elle est aujourd'hui entre les mains des services de l'Etat et le gouvernement calédonien espère une mise en oeuvre demain, au plus tard samedi.

Amendes à venir

Julien Pailhere, directeur du cabinet du haut-comissaire, a précisé le montant des amendes pour non respect des mesures de confinement. Sur les 48 premières heures, 5000 contrôles journaliers ont été réalisés : 40% des cas auraient pu donner de la verbalisation. "Nous allons rentrer dans une phase plus active donc toute infraction donnera lieu à une verbalisation" précise-t-il.

15 000 francs pour la première amende, 179 000 francs si l'infraction est réitérée au bout de 15 jours, 447 000 francs un mois après. "Les mesures de contrôle se poursuivent et s'intensifient"

Masques

Un tutoriel sera créé sur la durée et sur la manière d'utiliser le masque. Christopher Gygès précise qu'il n'est "pas obligatoire de le porter seul en voiture mais c'est néanmoins conseillé. Si vous êtes accompagnés, il pourrait y avoir des sanctions". Pour une activité sportive individuelle, à une distanciation physique d'une autre personne : le non-port du masque est autorisé.

Pour rappel, les masques les plus efficaces contre le variant : les chirurgicaux et UNS1

L'intégralité du point presse à retrouver ici

 

Le bilan sanitaire du gouvernement de ce jeudi 11 mars.

 

Numéros verts