Arutua : le bateau chinois enfin démantelé !

pêche polynésie française
L'opération de démantèlement du bateau de pêche Shen Gang Shun 1 a commencé à Arutua... ©Reupena Taputuarai
Deux ans après l'échouage du bateau de pêche Shen Gang Shun 1 sur le récif d'Arutua aux Tuamotu, son démantèlement commence enfin...

Le navire de pêche chinois Shen Gang Shun 1 s'était échoué sur le récif d'Arutua en 2020. Les habitants de l'atoll vont bientôt pouvoir admirer l'horizon avec une carcasse en moins. Le démantèlement est en cours et a débuté la deuxième semaine de juin. 

Une seule opération d'extraction comme celle-ci (Shen Gang Shun 1 à Arutua) coûte plusieurs millions de francs au Pays. ©Reupena Taputuarai

6 000 litres de gazole ont été retirés en amont du découpage. Après avoir extrait tout ce qui pouvait l'être et s’assurer qu’il n'y ait plus de risque de pollution, le navire est divisé en plusieurs morceaux. Les segments sont ensuite chargés dans des conteneurs prévus à cet effet et ramenés au sec.

Le démantèlement devrait durer plusieurs semaines encore, en fonction de la houle, avant que le bateau ne soit complètement retiré de la zone...

Deux autres épaves attendent d'être retirées du récif d'Arutua, dont un voilier échoué en mars dernier à 500 mètres du bateau Shen Gang Shun 1. Quelques kilomètres plus loin, sur l'atoll d'Anuanurunga, d'autres épaves de bateaux étrangers polluent également le récif... 

Un voilier échoué sur le récif d'Arutua en mars 2022, à 500 mètres du navire de pêche chinois qui s'y trouve depuis 2020. ©Reupena Taputuarai

Une seule opération d'extraction comme celle du navire de pêche chinois à Arutua coûte plusieurs millions de francs au Pays.