Le cyclone Batsirai arrive près de La Réunion, l'alerte rouge en vigueur, retrouvez notre LIVE de mercredi (17h à 00h)

cyclones
Le cyclone Batsirai arrive près de La Réunion.
Le cyclone Batsirai arrive près de La Réunion. ©Imaz Press
Ce mercredi 2 février, La Réunion est en alerte cyclonique rouge depuis 19h. Le cyclone tropical intense Batsirai va passer au plus près de nos côtes en fin de nuit prochaine. Suivez notre direct ici.

Dès 19 heures, La Réunion est en alerte cyclonique rouge, ce mercredi 2 février. Le cyclone tropical intense Batsirai est actuellement à 250 km de La Réunion. Il progresse à 17 km/h et sera au plus près de nos côtes, à environ 160km (+/- 50km), en fin de nuit voir en début de journée demain, jeudi. Suivez notre direct sur la situation ici.

00h. Cliquez ici pour la suite du DIRECT de Réunion La 1ère dans notre nouvel article

 

23h20. La situation à Saint-Benoît

A cette heure, 450 foyers sont privés d'électricité à Saint-Benoît. La cellule de crise est active avec une vingtaine de personnes en mairie. Quatre personnes sont hébergées au centre de Bras Fusil.

 

23h. Des personnes hébergées dans les centres de Saint-Louis

Quatre centres d’hébergement sont mis en place sur Saint-Louis et quatre autres pour La Rivière. A 23h, six personnes sont accueillies à la Rivière Saint-Louis, et sept personnes en ville à Saint-Louis. Le numéro d'urgence de la commune est le 02 62 57 50 49.

 

 

22h30. Batsirai est à 230 km de La Réunion, il ralentit et s'affaiblit légèrement

Le cyclone Batsirai sera au plus près de La Réunion en  début de journée, vers 4h du matin, jeudi. A 22h, ce mercredi, le cyclone tropical intense se situe à 230 km au Nord-Nord-Est de l’île. Il se rapproche à 9 km/h. L’alerte rouge cyclonique est en vigueur. Retrouvez le point complet dans notre article ici. 

Batsirai
©Météo France Réunion

 

 

22h. Un avertissement de cyclone de classe IV en vigueur à Maurice

Le dernier bulletin météo de l'île Maurice. "Le cyclone tropical intense Batsirai a considérablement ralenti au cours des dernières heures. A 20h00, le cyclone tropical intense Batsirai était centré à environ 160 km au nord-ouest de Maurice en latitude 18.9 degrés sud et longitude 56.3 degrés est. Il se déplace maintenant dans une direction de l'ouest-sud-ouest à une vitesse réduite de 10 km/h. Des bandes nuageuses très actives associées à Batsirai continueront à traverser l'île avec des pluies modérées et intermittentes et des rafales de vent qui depasse les 120 km/h dans certain endroits.Un avertissement de cyclone de classe IV est en vigueur à Maurice. Il est conseillé au public de maintenir toutes les précautions et de rester bien à l'abri".

Les plus fortes rafales enregistrées jusqu'à présent: Domaines les Pailles: 155 km/h ; Champ de Mars : 151 km/h ; Riviere Noire: 108 km/h ; Le Morne: 115 km/h.

 

21h55. Pourquoi des coupures d'eau avant le passage du cyclone ?

L'eau est déjà coupée au Tampon, Entre-Deux, Saint-Joseph, Saint-Philippe, mais aussi l'Etang-Salé, Saint-Louis et Saint-Joseph.

Ces coupures préventives sont faites pour éviter que les installations de pompage soient endommagées lors du passage du cyclone (essentiellement la partie électrique et électronique des infrastructures) pour pouvoir redémarrer la distribution dès que l’alerte rouge sera levée. L’idée est qu’il vaut mieux priver d’eau les abonnés pendant quelques heures que pendant plusieurs  jours s’il faut réparer les installations.

L'objectif est aussi de préserver les ressources d'eau disponibles et ne pas les contaminer avec des eaux qui seraient dégradés, et préserver aussi les équipements qui pourraient être dégradés par le cyclone.

Des coupures d'eau dans les communes de La Réunion.
Des coupures d'eau dans les communes de La Réunion. ©Imaz Press

 

 

21h45. Cinq personnes dans les centres d'hébergement de Petite-Ile

A Petite-Ile, le vent souffle fort depuis ce matin. Le poste de commandement est activé en mairie. "Cinq centres sont ouverts et six personnes sont actuellement accueillies, explique le maire de Petite-Ile, Serge Hoareau. Ces personnes étaient recensées comme résidentes en zone de risque, d'autres se sont portées volontaires. Enfin lors d'une tournée de la police municipale, nous avons récupéré deux jeunes de Vincendo qui vont passer la nuit dans nos centres d'hébergement".

 

21h30. Envoyez nous vos photos et vidéos

Depuis chez vous et avec prudence, vous pouvez nous envoyer nos photos et vidéos sur le numéro WhatsApp: 06 93 66 93 72.

 

21h20. Des coupures d'électricité dans plusieurs foyers

Des coupures de courant ont déjà été constatées dans certains secteurs de l’île (retrouvez plus d'infos dans notre article en cliquant ici). Les autres communes touchées sont : Les Avirons, Saint-Leu, Etang-Salé, Sainte-Suzanne, Saint-André, Saint-Benoît, Saint-Denis, Tampon, Saint-Joseph, Petite-Ile. Merci à Stéphanie de Sainte-Anne pour la photo.

Des coupures d'électricité à l'approche du cyclone Batsirai.
Des coupures d'électricité à l'approche du cyclone Batsirai. ©Stéphanie Liogier

 

 

21h. Saint-Philippe se tient prêt

A Saint-Philippe, la commune a ouvert trois centres d'hébergement à La Marine, au Tremblet et à Basse-Vallée. Le numéro d'urgence est le 02 62 37 00 12. "Nous craignons surtout les crues sur la commune", explique ce soir le maire de la ville, Olivier Rivière, qui "ne compte pour le moment aucun habitant en centre d'hébergement".

 

 

20h45. Déjà beaucoup de vent et de pluie

Au cours de la journée, de violentes rafales de vent ont aussi été enregistrées au Volcan avec 126 km/h, 110 km/h à Gillot et à Sainte-Rose mais aussi 97 km/h à la Trois Bassins. Ce soir, le vent se renforce encore. 

Météo France a relevé 402 mm à Grand Coude et 370 mm de pluie au Volcan en seulement 24h. Les rivières des remparts et Langevin sont en vigilance crues "jaune". Le paysage change de visage. Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Les rivières des remparts et Langevin sont en vigilance crues "jaune". Le paysage change de visage. Reportage

 

20h30. Une vingtaine de personnes accueillie dans les centres d'hébergement à Saint-Pierre

A Saint-Pierre, douze centres d'hébergement d'urgence sont ouverts depuis le déclenchement de l'alerte rouge. "Nous accueillons actuellement une vingtaine de personnes, a expliqué Michel Fontaine, le maire de la commune sur Réunion La 1ère. Des coupures d'électricité ont aussi lieu". Le numéro de téléphone unique à composer concernant les centres et les interventions techniques est celui du PC ORSEC de Saint-Pierre : 0262 35 87 00.

 

20h10. Saint-Benoît a ouvert son centre de vie et d'hébergement

Comme plusieurs communes, Saint-Benoît accueillent ses habitants face à la menace de Batsirai. Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Batsiraï : Saint-Benoit ouvre son centre de vie et d'hébergement

 

20h. Les mairies du Sud activent leur PC de crise

Les communes de l'île ont mis en place des PC de crise. Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Batsiraï : les mairies du Sud activent leur PC de crise

 

 

19h50. Réunion La 1ère en direct avec vous toute la nuit

 

 

19h45. Batsirai est à 240 km de La Réunion

Le cyclone tropical intense Batsirai se situe à 240 km au Nord-Nord-Est de La Réunion à 19h, ce mercredi 2 février, selon le dernier bulletin de Météo France. Il poursuit sa route en direction de l’île à 11 km/h et devrait passer au plus près de La Réunion en début de journée du jeudi 3 février, à environ 160 km des côtes, à plus ou moins 50 km près. Tout le détail dans notre article ici. 

cyclone tropical intense batsirai trajectoire 020222 16h
©Météo France

 

19h30. Les centres d'hébergement et numéros d'urgence

Les communes de l’île ouvrent les centres d’hébergement d’urgence, pour les personnes dont le logement n’assurerait pas un niveau de sécurité suffisant. Cliquez ici pour retrouver la liste des centres d’hébergement par commune, en fonction de leur ouverture, ainsi que les numéros d'urgence.

 

19h20. La soirée sans électricité à Sainte-Anne

Des coupures de courant ont déjà lieu dans plusieurs communes de l'île, comme ici à Sainte-Anne. Retrouvez le direct de Réunion La 1ère :

Batsiraï : les cultures de l'Est déjà touchées

 

 

19h15. La Réunion confinée

L'alerte rouge est en vigueur, il est désormais interdit de circuler. Restez chez vous et tenez vous informés de l'évolution de la situation en suivant Réunion La 1ère radio, télé et internet. Le préfet, Jacques Billant, et le directeur de Météo France, étaient en direct dans le journal de Réunion La 1ère.

Batsiraï : une cellule opérationnelle activée en préfecture

 

 

19h. La Réunion est en alerte rouge

Ne sortez en aucun cas à partir de maintenant. Notez les numéros de téléphone d’urgence : la mairie de votre commune ; le 15 en cas de problème médical (ou le 112 en cas de difficulté) et le 18 pour les autres demandes de secours. La circulation est interdite, sauf pour les services de secours et les services travaillant à la gestion de crise.

La cellule d’information du public (CIP) est ouverte au numéro unique de crise : 09 70 80 90 40 .

 

 

19h. Suivez l'édition spéciale de Réunion La 1ère en direct

 

 

19h. Fermeture de la Route du Littoral

Avec la dégradation des conditions météorologiques et le renforcement de la houle attendu, la Route du Littoral est fermée. La fermeture est effective jusqu’à l’amélioration des conditions vendredi soir ou samedi.

 

18h45. Dernière minute avant des coupures d'eau préventives

Dans plusieurs communes de l’île, les sociétés de distribution ont décidé de couper l’eau au moment du passage en alerte rouge, à 19h.

L’eau est coupée ce soir à St Leu, aux Avirons, à l’Entre Deux, au Tampon, à St Philippe et sur une partie de St Joseph. Elle devrait aussi être interrompue cette nuit à l’Etang Salé. Des coupures préventives ont également été mises en place dans l’est à Ste Rose et à la Plaine des Palmistes.

Il s’agit d’éviter que les installations de pompage soient endommagées lors du passage du cyclone (essentiellement  la partie électrique et électronique des infrastructures) pour pouvoir redémarrer la distribution dès que l’alerte rouge sera levée. L’idée est qu’il vaut mieux priver d’eau les abonnés pendant quelques heures que pendant plusieurs  jours s’il faut réparer les installations.

 

 

18h30. Déjà des coupures d'électricité

Des coupures de courant ont déjà lieu dans le Sud, notamment au Tampon, à Saint-Joseph et à Petite-Ile. Les autres communes touchées sont : Les Avirons, Saint-Leu, Etang-Salé, Sainte-Suzanne, Saint-André, Saint-Benoit et Saint-Denis. 

La dégradation des conditions météorologiques au cours de la journée a impacté 28 000 clients. Grâce à la mobilisation des équipes d’EDF et des entreprises partenaires, 18 000 clients ont été réalimentés et 10 000 sont en cours de dépannage.

Pour signaler une situation d’urgence, présentant un risque à la personne, contactez le service dépannage : 0800 333 974

 

18h15. Une digue artificielle installée à Saint-Paul

Une digue artificielle est installée pour éviter que l'eau de l'étang n'inonde le centre-ville de Saint-Paul.

 

 

18h. L'état du réseau routier

SECTEUR NORD :

  • RN1 - Route du Littoral entre St Denis et La Possession : fermeture totale à 19h.

SECTEUR OUEST :

  •  Batardeau mis en place sur la RD5 St Paul secteur Grande Fontaine. Route fermée au niveau du pont de la RN. Déviation possible par Plateau Caillou ou Bois de Nèfles - Saint-Paul
  •  RN1A St Leu Ravine des Sables sens N/S, sable sur chaussée, circulation difficile SECTEUR SUD :
  •  RN1005 Route de Cilaos radier fusible fermé jusqu’à nouvel ordre, déviation par Ilet Furcy
  •  RN5 Route de Cilaos fermeture totale à partir de 19h ce soir jusqu’à nouvel ordre
  •  RD3 Route Hubert Deliste St Louis prévision de fermeture du radier du Ouaki à partir de 19h

SECTEUR EST :

  •   RN2 à St Rose après le pont de la Rivière de l'Est des branchages sur la route en direction de Ste Rose. Circulation possible mais difficile.
  •   RN2 à Ste Suzanne sur la bretelle de sortie Franche Terre branche d'arbre sur la chaussée gênant pour la circulation intervention en cours.
  •  Suite à l’éboulis qui s’est produit sur la RD48 dans le secteur d’Ilet Morin, la Route de Salazie est entièrement fermée à la circulation, depuis le pont de la Rivière du Mât jusqu’à la Cayenne.

 

17h47. Le préfet prend la parole

Le préfet de La Réunion, Jacques Billant, s'exprime depuis la cellule de crise de la préfecture. 

Nous sommes face à un phénomène cyclonique de grande envergure. Le cyclone intense va passer Nord Nord Ouest de La Réunion. Les dégradations iront crescendo tout au long de la nuit. Le cyclone passera au plus près de nos côtes vers 4h du matin à environ 100 ou 120 km de nos côtes.

 

Les dégradations des conditions météo vont se poursuivre demain, jeudi, tout au long de la journée. Des vigilances sont activées sur les rivières des Remparts et Langevin. Un seul axe routier est fermé à Salazie suite à un éboulis.

 

L'aéroport Roland Garros est fermé depuis 15h et jusqu'à nouvel ordre.

 

L'alerte cyclonique rouge entre en vigueur à 19h ce soir et devrait durer jusqu'à demain jeudi. Les centres d'hébergement des communes sont disponibles auprès des mairies.

Les véhicules blindés de la gendarmerie sont mobilisés si besoin. Près de 1000 personnels de secours sont aussi mobilisés.

 

Le déclenchement de la vigilance violette n'est pas envisagée à ce stade. Il ne devrait pas avoir de passage en phase de sauvegarde envisagée avant vendredi.

 

Notre priorité est de protéger les Réunionnais. Notre cellule d’information du public (CIP) sera activée à partir de 19h au numéro unique de crise : 09 70 80 90 40.

 

Le préfet de La Réunion.
Le préfet de La Réunion. ©Delphine Poudroux

 

 

17h40. La Route du Littoral sous haute surveillance

Elle doit fermer à 19h au moment du passage en alerte rouge, mais la Route du Littoral est sous haute surveillance depuis la cellule de crise de la Préfecture. "On espère pouvoir tenir jusqu’à 19h", prévient Eric Boiteux, directeur de l'exploitation et de l'entretien des routes de la Région Réunion. Si la houle se renforce la route pourrait fermer avant.

 la Route du Littoral est sous haute surveillance depuis la cellule de crise de la Préfecture.
La Route du Littoral est sous haute surveillance depuis la cellule de crise de la Préfecture. ©Delphine Poudroux

 

 

17h30. Arrêt des réseaux de bus

Depuis 16 heures, l'ensemble des lignes des réseaux de bus Citalis, Estival, Alternéo et Carsud sont à l'arrêt. Toutes les lignes du réseau urbain kar’ouest et kar’ouest Mouv’ s'arrêtent dès 17h30, et les derniers départs des Car Jaune ont eu lieu à 16h.

 

17h25. Une cellule de crise en préfecture

La cellule de crise est activée depuis ce matin à la préfecture et au moins pour une durée de 48h. Les services du SDIS, de police, gendarmerie, Météo France, la direction des routes régionales et départementales, la sécurité civile ou encore la PIROI sont autour de la table. Au total, 400 pompiers sont mobilisés ce soir. 

La cellule de crise est activée depuis ce matin à la préfecture et au moins pour une durée de 48h.
La cellule de crise est activée depuis ce matin à la préfecture et au moins pour une durée de 48h. ©Delphine Poudroux

 

17h22. Fermeture des centres commerciaux

Avant l'alerte rouge qui sera déclenchée à 19h, les centres commerciaux de l'île ferment leurs portes plus tôt. Le réseau Carrefour ferme ses supermarchés à 18h. L'enseigne Runmarket ferme ses sites à 17h, tout comme les centres Leclerc.

 

17h20. Batsirai à 250 km

Le cyclone tropical intense Batsirai est à 250 km de La Réunion, d'après le dernier communiqué de Météo France Réunion publié à 16h. Il se déplace vers l'Ouest-Sud-Ouest à environ 19km/h. Sur cette trajectoire, il devrait passer au plus près de la Réunion en début de journée demain jeudi à environ 160km (+/- 50km). Avant cela, il sera au plus près de Maurice en fin de journée à environ 130 km (+/- 50km).

Batsirai 17h
©Météo France Réunion

 

 

17h19. En direct sur Réunion La 1ère radio, télé, internet

Toute la nuit, Réunion La 1ère vous accompagne en radio, télé et sur internet. Vous pouvez nous joindre au 02 62 99 2000.

Regardez le direct ici :

 

 

17h17. Envoyez nous vos photos et vidéos

Depuis chez vous et avec prudence, vous pouvez nous envoyer nos photos et vidéos sur le numéro WhatsApp: 06 93 66 93 72.

 

17h15. Alerte rouge à 19h

A 19h, La Réunion sera en alerte cyclonique rouge. Il est demandé à la population de se mettre à l’abri d’ici 19h et de ne sortir en aucun cas après 19h. La Réunion est confinée jusqu'à la levée de l'alerte. Le cyclone Batsirai sera au plus près en fin de nuit, début de journée prochaine.

 

17h10. Vigilance renforcée vague-submersion

Avec la progression du système, la houle de Nord-Est générée par Batsirai s'amplifie. La vigilance vague-submersion s’applique depuis 16h à tout le littoral. Elle est renforcée pour la partie Est, du Nord au Sud.

cyclone tropical intense batsirai houle vague mer
La houle sur le secteur Est, à l'approche du cyclone tropical intense Batsirai. ©IPR

 

 

17h05. Les numéros d'urgence

Notez les numéros de téléphone d’urgence : la mairie de votre commune ; le 15 en cas de problème médical (ou le 112 en cas de difficulté) et le 18 pour les autres demandes de secours.

Le préfet va également activer la cellule d’information du public (CIP) à partir de 19h au numéro unique de crise : 09 70 80 90 40.

 

17h02. Les centres d'hébergements

Les communes de l’île ont ouvert des centres d’hébergement d’urgence, pour les personnes dont le logement n’assurerait pas un niveau de sécurité suffisant.

Cliquez ici sur notre article pour retrouver la liste des centres d’hébergement par commune, ainsi que les numéros d'urgence.

 

 

17h. Le suivi des coupures d'eau

Des coupures d'eau préventives sont déjà prévues ce mercredi 2 février, au moment du déclenchement de l'alerte rouge, à 19h, à La Réunion. Suivez les informations en temps réels ci-dessous sur les coupures d'eau dans l'île.

Il s’agit d’éviter que les installations de pompage soient endommagées lors du passage du cyclone (essentiellement  la partie électrique et électronique des infrastructures) pour pouvoir redémarrer la distribution dès que l’alerte rouge sera levée. L’idée est qu’il vaut mieux priver d’eau les abonnés pendant quelques heures que pendant plusieurs  jours s’il faut réparer les installations.