Retour en images sur 26 jours d’éruption du Piton de la Fournaise

catastrophes naturelles
Eruption Piton de la Fournaise de janvier 2022
Eruption Piton de la Fournaise de janvier 2022 ©Philippe Seychelles
Ce lundi 17 janvier, le volcan de la Réunion semble se rendormir après 26 jours d’éruption. Un 27ème jour n’est cependant pas écarté par les scientifiques, plusieurs hypothèses sont encore envisagées pour la suite. Le spectacle n’est peut-être pas terminé.

L’éruption est-elle vraiment terminée ? Les scientifiques de l’Observatoire ne sont pour le moment pas catégoriques, plusieurs hypothèses restent envisagées.

Ainsi, après 26 jours, l’éruption du Piton de la Fournaise pourrait s’arrêter définitivement, mais elle pourrait aussi reprendre sur le même site ou reprendre sur un autre site. Des signaux sismiques sont en effet encore observés sous le sommet.

Pour l'heure, la préfecture annonce ce lundi en début d'après-midi le passage en phase de sauvegarde du volcan du Piton de la Fournaise, n'écartant aucun hypothèse non plus. L'interdiction d'accès à l'enclos au public reste en vigueur jusqu'à nouvel ordre. Des reconnaissances seront réalisées dans les prochains jours. 

Des signaux sismiques sous le sommet

Pour qu’il y ait reprise cependant, ce qui est arrivé en octobre 2015, il faudrait que la pression ré-augmente dans le réservoir magmatique et le chemin jusqu’à la surface pourrait se rouvrir. Le magma pourrait aussi trouver un autre chemin pour atteindre la surface, explique Philippe Kowalski, directeur adjoint de  l’Observatoire du Piton de la Fournaise.

En 1977, c’est un mécanisme de ce style qui avait préparé l’éruption dont les coulées ont atteint Piton Sainte-Rose, précise le scientifique.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

L'éruption du Piton de la Fournaise aura duré 26 jours à La Réunion. Retour en images sur le spectacle

26 jours d’éruption

Débutée le 22 décembre 2021, l‘éruption s’est déroulée de façon relativement classique. Elle aura duré 26 jours pleins, une durée légèrement supérieure à la moyenne des durées des éruptions ces dernières années, qui étaient de 21 jours. Les dernières éruptions dans cette zone étaient même plus longues, allant jusqu’à 40 jours en moyenne.

De l’avis des scientifiques et des passionnés, le fait marquant de cette éruption est dans le spectacle qu’elle a offert. Un cône volcanique s’est construit, avec un cratère qui s’est totalement refermé.

Eruption Piton de la Fournaise de janvier 2022
Eruption Piton de la Fournaise de janvier 2022 ©Philippe Seychelles

De quatre à une fissure éruptive

En début d’éruption, quatre fissures éruptives se sont ouvertes sur le flanc Sud de l’Enclos Fouqué, avec d’importantes fontaines de lave. Seule la fissure la plus en aval est restée active, donnant lieu à une coulée de lave principale en chenal unique.

Volcan Piton de la Fournaise 2ème éruption de 2021 221221
©IPR

Cône éruptif, lac de lave et débordements

Cela a permis la mise en place d’échappements de lave par des tunnels de lave. Quand ces tunnels étaient moins perméables à la lave, le niveau de lave dans le cratère augmentait, donnant lieu à des débordements du lac de lave.

Un champ de lave jusqu’au rempart Sud

Ces coulées de lave se sont répandues dans l’Enclos Fouqué. Du fait de la faible pente, elles n’ont pas glissé le longs des Grandes Pentes, mais se sont étendues jusqu’au rempart Sud de l’enclos en un grand champ de lave. Des incendies de végétation ont d’ailleurs été signalés dans le rempart sur les derniers jours de l’éruption.

Un spectacle qui se mérite

Si le Piton de la Fournaise entre "régulièrement" en éruption ces dernières années, cela reste un spectacle exceptionnel à chaque fois. Nombreux sont les passionnés, professionnels ou amateurs, ou simples curieux à se rendre au volcan pour profiter de ce phénomène naturel.

Photos du Volcan depuis Foc Foc et le Piton de Bert
Observation de l'éruption depuis le Piton de Bert, le dimanche 26 décembre. ©Loïs Mussard

Encore faut-il que le temps ne joue pas les trouble-fêtes. La pluie s’est en effet invitée, empêchant toute observation de nombreux jours durant.

Pour observer cette éruption, le Piton de Bert sur le rempart de l’Enclos était un poste de choix. Une marche relativement courte était pour nécessaire pour cela.

Pas d’observation possible depuis la RN2 cette fois cependant, la lave n’ayant pas dévalé les pentes. Le Piton de la Fournaise restait pourtant particulièrement remarquable la nuit depuis le littoral, l’éruption donnant lieu à d’incroyables lueurs dans le ciel.

volcan éruption du Piton de la Fournaise lueurs sur la rivière Langevin 01 2022
Les lueurs du volcan dans le ciel se reflètent sur la rivière Langevin à Saint-Joseph. ©Salege Youssouf