Déconfinement à Saint-Pierre et Miquelon : les rassemblements de plus de cinquante personnes bientôt autorisés

coronavirus saint-pierre (spm)
Fête Nationale à Saint-Pierre
Fête Nationale à Saint-Pierre
À l'occasion d'un nouveau comité local de levée du confinement, le préfet de l'archipel a détaillé les étapes à venir, et notamment la possibilité de rassemblements élargis dès le 22 juin.  

C'est une nouvelle étape dans le déconfinement qui donne du baume au coeur aux organisateurs de manifestations et festivités estivales à Saint-Pierre et à Miquelon. À l'occasion du comité local de levée du confinement réuni ce vendredi, le préfet Thierry Devimeux a confirmé que la limite de cinquante personnes pour les rassemblements serait très probablement levée à partir du 22 juin.
 

14 juillet, Dunefest, fête basque...


Cette disposition permettra par exemple de proposer la traditionnelle fête nationale populaire du 14 juillet. Les initiateurs des autres événements estivaux, comme le festival Dunefest, la fête basque ou celle des produits de la mer, sont toujours en discussion avec les mairies pour mettre au point les modalités d'organisation des manifestations. À charge pour eux de proposer des mesures et dispositifs permettant de limiter les risques de transmission éventuelle du virus dans le cas où il viendrait à circuler sur les îles. 

le Dunefest 2019
le Dunefest 2019

Transports toujours restreints


Côté transport, les liaisons aériennes et maritimes en passagers avec le Canada devraient rester restreintes durant tout l'été, notre grand voisin n'ayant pas de projet d'ouverture de ses frontières à court terme.

À lire aussi > Reprise progressive des vols vers Saint-Pierre et Miquelon cet été

L'archipel bénéficie pour l'instant d'une rotation aérienne hebdomadaire vers Montréal ; les rares vols vers Halifax et Saint-Jean de Terre-Neuve restent réservés au fret et aux urgences sanitaires. 
 

ATR
ATR

Quatorzaine... jusqu'au 10 juillet


Pour les passagers entrant sur le territoire, via Montréal ou par les vols directs depuis Paris-Roissy dont la plupart seront maintenus cet été, la quatorzaine reste la règle jusqu'à la levée de la loi d'urgence sanitaire, soit le 10 juillet. Au-delà de cette date, les passagers désireux de voyager vers l'outre-mer seront soumis à un nouveau dispositif, qui sera présenté lundi 22 juin au Parlement.

À lire aussi > Un collectif réclame le maintien des quatorzaines pour les voyageurs arrivant à Saint-Pierre et Miquelon

Il devrait inclure notamment l'obligation d'un test PCR avant d'embarquer, et prévoir un pouvoir étendu attribué aux préfets ultramarins en cas de reprise locale des contaminations. 
 

L'hôpital pleinement opérationnel


Au plan sanitaire, dans un contexte favorable où l'épidémie ralentit en Europe et en Amérique du Nord, les autorités de Saint-Pierre et Miquelon estiment être en ordre de marche pour faire face à la détection d'un éventuel cluster local. Le centre hospitalier François Dunan s'est doté de lits de réanimation supplémentaires, et a renforcé le pool dédié à la prise en charge des patients atteints de la Covid-19. L'automate d'analyse des tests PCR est désormais pleinement opérationnel et permet d'être plus réactif que les traditionnels envois des échantillons à Halifax. 
 

Automate Tests PCR
Automate Tests PCR


Mais le préfet l'a rappelé lors de la réunion, cette nouvelle étape vers davantage de liberté impose aussi de respecter plus que jamais les gestes barrières et le port du masque, qui doivent peu à peu devenir la norme afin de se protéger, et de protéger les personnes les plus exposées. 
 

masques artisanaux
masques artisanaux


Le reportage de Claire Arrossamena et Charlotte Boniteau

©SPM la 1ère
Les Outre-mer en continu
Accéder au live