guyane
info locale

Découvrez les articles les plus lus en 2019 sur Guyane la 1ère

médias
Les articles les plus lus en 2019
©RT
L'arrêt du projet Montagne d'Or, la disparition accidentelle de 3 militaires, la noyade d'un guadeloupéen à Camopi et l'annonce de l'amputation de Katia Benth : ce sont les articles que vous avez le plus lus et partagés sur Guyane la 1ère en 2019.

Le projet de la Montagne d'or abandonné

Le projet Montagne d'or aura fait coulé beaucoup d'encre depuis 2 ans et largement mobilisé les associations de protection de l'environnement en Guyane et sur le plan national. Le président Macron a annoncé le 7 mai qu'il "n'était pas compatible en l'état avec l'environnement" . A partir de cet instant cette phrase a été décryptée en long et en large et largement commentée par les associations. C'est un des sujets qui a le plus intéressé en 2019.


Le décès de 3 militaires lors d'une opération Harpie

Ce drame de l'orpaillage a bouleversé l'opinion, le 17 juillet, trois militaires décédent accidentellement alors qu'ils intervenaient dans un puits. Il s'agissait d'une opération Harpie sur un site d'orpaillage illégal au lieu dit "Saint-Jean/Abounami dans la commune  de Maripasoula. Les militaires ont été victimes d'émanations toxiques.
Le sergent-chef Edgar Roellinger, le caporal-chef de 1ère classe Cédric Guyot et lecaporal-chef Mickaël Vandeville. étaient originaires du 19ème Régiment du Génie de Besançon.


Disparition dramatique à Camopi

Il était de la Guadeloupe et habitait sur le Haut Oyapock. Romanic Sannier s'est noyé dans les eaux de l'Oyapock au mois de juillet non loin de Camopi, alors qu'il ne savait pas nager. Très investi dans ce village où il tenait une épicerie, sa disparition a ébranlé la communauté.


La championne Katia Benth amputée de sa jambe gauche

La triste nouvelle de l'amputation subie par l'ex championne Katia Benth  a été un vérétable électrochoc dans la communauté sportive et au sein de la population guyanaise. 3 mois après, la Guyanaise commence sa rééducation soutenue par tous.