"Déstabiliser le pouvoir", c'est le but des actions violentes perpétrées depuis plusieurs mois dans l’île selon Renaissance Martinique

politique
Renaissance Martinique / RM / politique
Meeting de Renaissance Martinique, lors de la campagne des élections de la CTM ©Renaissance Martinique (FB)
Le mouvement centriste Renaissance Martinique analyse les exactions perpétrées depuis le déboulonnage des statues, jusqu’aux insultes proférées à l’encontre de renforts sanitaires. Le but d’après RM : "déstabiliser le pouvoir et faire en sorte que la France accorde l’indépendance à la Martinique".

Dans une tribune publiée sur son site internet (renaissancemartinique.com) le 12 septembre 2021, le mouvement centriste (conduit par Max Orville), livre une analyse sans concession sur toute une série de faits divers, lesquels ont marqué durablement les esprits et suscitent encore beaucoup de débats.

RM a retenu pêle-mêle, les mutilations et les déboulonnages de statues à Schoelcher, à Fort-de-France et au Diamant, les violences nocturnes qui se sont déroulées à Fort-de-France (aux Terres Sainville et à Sainte-Thérèse), les attaques contre des exploitations de bananes…

Le groupe évoque aussi des faits divers plus récents, comme le sinistre du centre de tri postal du Robert, ou encore l’incendie de la décharge de Sainte-Luce.

Se taire vaut complicité et combien d’ailleurs ont refusé implicitement ou explicitement de porter plainte, ont assisté silencieux à ces destructions ? Faut-il des noms ?

 

Plus grave, d’autres sur des motifs qui ne trompaient personne, ont enlevé de leur mairie, une statue "compromettante".

 

"Pour quelques miettes aux élections"

Tant d’abandon, de lâcheté pour quelques miettes aux élections manque profondément de dignité.

 

Après la fin délétère de la mandature précédente, on pensait en avoir terminé avec ces ventres à terre, et ces reins courbés. Hélas ! Il faut croire qu’à force de s’abaisser, ils n’ont pu se relever.

(RM)

 

"La dignité s’apprend"

 

Renaissance Martinique fustige également comme beaucoup de martiniquais et autres personnalités de la société civile, les insultes et les menaces essuyées par des renforts sanitaires en provenance de Paris (le 9 septembre 2021 à l’aéroport Aimé Césaire).

La France entière, l’Europe et le Monde ont pu voir comment une bande d’enragés, éructant de bave, accueillaient les soignants venus aider ceux de chez nous épuisés (…).

 

La dignité s’apprend, se mérite et s’impose par sa grandeur.

(RM)

 

Face à ces violences multiples, les membres de Renaissance Martinique se disent "atterrés mais pas étonnés", et la conclusion de l’organisation est sans ambages.

Toutes ces actions n’ont qu’un but : déstabiliser le pouvoir et faire en sorte que la France accorde l’indépendance à la Martinique.

(RM)

 

RM (Renaissance Martinique) définit son orientation politique comme "un mouvement humaniste du centre, qui assume pleinement le lien républicain de la Martinique à la France et à l’Europe".