Une compétition très relevée sur ce Tour cycliste 2022 en Martinique

cyclisme
Le tour 2019
Le peloton du tour cyclisme de Martinique en 2019. ©Raphaël Bastide & Denis Bouton
Le tour de Martinique cycliste s’était arrêté au numéro 38 en 2019, mais nous sommes passés d’un coup à l’édition 41 sans les cases 39 et 40 pour cause de COVID. Quoi qu'il en soit, cette année le tour des forces en présence promet une compétition très relevée.

La compétition est annoncée comme étant très ouverte cette année. A priori, une certaine homogénéité de niveau semble garantie au départ et quasiment aucune équipe ne s’alignera juste pour figurer.

Coté invités tout d’abord, Martigues fort de ses deux Bulgares et ses deux Sud-Africains qui seront aux cotés de deux coureurs Français, semble avoir les moyens de l’emporter. Idem pour la Défense qui permet à des espoirs Français d’exprimer leur potentiel. Il y aura aussi une équipe continentale pro venue de Belgique qui a certainement de solides atouts à faire valoir.

Outre ces trois formations Européennes, il faudra compter également avec la sélection de Guadeloupe qui n’entend pas jouer seulement les accessits.

La Guyane aussi nourrit de réelles ambitions. Elle qui a découvert les joies de la victoire récemment sur le championnat des Outre-mer. Elle espère jouer au moins le podium sur le tour. ll y a le potentiel pour cela, avec le jeune et talentueux Dylan Will.

 Des équipes martiniquaises plus fortes cette année ?

Peloton du tour cycliste 2019 en Martinique
Peloton du tour cycliste 2019 en Martinique. ©Denis Bouton

Pour commencer il y a le collectif JC 231 avec Mickaël Stanislas qui sera épaulé de Kilian Alger mais aussi du jeune Lucas Villeronce qui réalise de belles prouesses dans l’hexagone. Sans oublier le grimpeur Vénézuélien José Diaz Espitia.

Autre candidate à la victoire finale : La Pédale Pilotine qui avait remporté le dernier tour en 2019 avec Edwin Becera. Cette année le club va compter sur deux renforts Ruandais en plus du sud-américain Soraca Cabesas et du duo de Martiniquais Mickael Laurent et Eddy Michel Cadet Marthe.

Couleurs internationales également pour le Féwos qui s’aligne avec deux Polonais, et deux Estoniens dont le jeune Gert Kivistik qui a montré l'étendue de son talent depuis le début de la saison.

Le Madinina Bikers s’est également renforcé dans les deux dernières semaines avec deux coureurs venus de l’hexagone dont un jeune protégé de Camille Chancrin qui a brillé sur les routes de Martinique. 

Tour de Martinique cycliste 2019
Tour de Martinique cycliste 2019. ©Raphaël Bastide

Au CCV on enregistre la venue récente d’un Colombien qui sera aux côtés du vétéran Emile Demazy et du prometteur Norman Latouche.

Reste encore comme candidat au top 10, sinon des victoires d’étapes, Mario Rojas du Winner TEAM Gros Mornais qui s’était brillamment imposé il y a quelques semaines sur une course de 4 jours à Saint Joseph.

On peut également compter sur le Franciscain Edwin Nubul qui lui ne pourra pas s’appuyer sur la force d’un collectif bien rodé.

A la Pédale d’Or Joséphine, Axel Carnier malchanceux sur le dernier tour aura peut-être l’occasion de se racheter en s’appuyant sur Olivier Ragot notamment.

Pour ce qui est des coureurs de l’UCS de l’ECL et de l’ECD, on devrait surtout tenter de réaliser des coups…