publicité

L'actu en bref de ce vendredi 12 janvier 2018

L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce vendredi avec l'épisode d'incendies que connaît le Sud du Mont-Dore, le passage de la commission des lois du Sénat, le Syndicat des industries de la mine qui dénonce ou cette petite hausse des prix en décembre.

  • Charlotte Mestre (F.T.)
  • Publié le

Ça brûle encore au Mont-Dore 

Au Mont-Dore, 700 hectares ont été détruits par les flammes, selon les estimations transmises par la sécurité civile. La partie Sud de la commune subit en effet trois feux, dont deux ont finit par se rejoindre dans le secteur de la rivière des Pirogues. C’est du côté de la Lembi-Mouirange que les secours ont été le plus sollicités pour préserver les maisons et les nombreuses exploitations agricoles. Plusieurs habitations et une maison de retraite ont dû être évacuées, et la RP3 a été en partie fermée à la circulation durant une partie de l’après-midi. Le plan Orsec feu de forêt de niveau 2 a été déclenché. Ce matin, les pompiers se trouvaient de nouveau sur le terrain pour lutter contre le feu.

La commission des lois du Sénat a terminé ses rencontres​

Le projet de loi organique relatif à l’inscription automatique sur la liste générale pour le référendum est bien conforme à l’accord politique trouvé à Paris. C’est le bilan que dresse la commission des lois du Sénat après trois jours de rencontre avec les élus calédoniens. Le projet sera examiné par la commission le 7 février, et présenté en séance plénière  du Sénat la semaine suivante.

Le collectif d'aide aux électeurs fait le bilan​

Le collectif d’aide aux électeurs porté par les partis de la plate-forme a fait hier le bilan de sa permanence, installée au centre de Nouméa il y a quatre mois : plus de 3000 personnes renseignées, un accompagnement pour constituer 200 dossiers et une nouvelle campagne pour l’inscription sur les listes électorales du 15 avril au 15 mai…

Légère hausse de​s prix en décembre

Les prix à la consommation ont augmentés très légèrement, le mois dernier, de 0, 6  %. Ce sont surtout l’énergie et l’alimentation qui ont un peu grimpé en décembre. Sur les douze derniers mois, les prix en Nouvelle-Calédonie ont progressé de 1,2 %.

Le Syndicat des industries de la mine réagit aux dégradations

Le Syndicat des industries de la mine a dénoncé hier, dans un communiqué, les «dégradations, incivilités et vols dont les sociétés minières sont victimes presque quotidiennement ». Il réagissait aux faits subis ces derniers jours par les sites de la SLN à Thio ainsi que du groupe Ballande et de la NMC à Nakety Canala. «S’attaquer à l’outil de travail de plusieurs milliers de Calédoniens et dégrader pour plusieurs centaines de millions de francs le résultat des sociétés qui les emploient relève de l’intolérable dans un contexte de marché du nickel toujours volatile», insiste le syndicat qui interpelle l’Etat et les mairies. Et demande que toutes dispositions soient prises pour rétablir un climat de travail serein et sécurisé.

Ces élèves de Poya sans place à l'internat​

Les parents d’élèves de Poya veulent des solutions pour leurs enfants scolarisés au lycée agricole de Pouembout. Ils ont été informés, en fin d’année dernière, qu’il n’y aurait pas de place pour eux à la rentrée à l’internat. Lors d’une réunion hier avec le gouvernement, un ramassage scolaire quotidien a été proposé. Hors de question, ont répondu les parents en invoquant la fatigue que représenteraient ces 100 km par jour pour les enfants. Une nouvelle réunion est prévue le 2 février.

Nouméa et la CDE conventionnent pour préserver l'eau

La mairie de Nouméa et la Calédonienne des Eaux s’associent pour préserver la ressource en eau. Une convention signée hier prévoit plusieurs mesures concrètes dont l’information et la sensibilisation du public à la problématique de l’eau et de l’assainissement. Le but est également de lutter contre le gaspillage à tous les niveaux, avec la mise en place par exemple de compteurs intelligents. Ou la réutilisation des eaux usées traitées.

La Fête de la pastèque va animer Tiga

Tiga ouvre ce matin et jusqu’à dimanche sa deuxième Fête de la pastèque. Trois jours destinés à mettre en valeur cette culture qui fait la fierté de Tokanod.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play