nouvelle calédonie
info locale

L'actu en bref du mercredi 23 août 2017

l'actu du matin
Actu en bref
©NC1ère
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec les suites des conflits miniers, la lutte contre les moustiques ou encore des serpents marins qui changent de couleur pour lutter contre la pollution.

4 ans de prison pour avoir mutilé sa victime

L’affaire avait fait la une en décembre dernier. Une bagarre à la sortie d’une boite de nuit avait dégénéré. Un homme avait arraché un bout de nez et d’oreille à un autre avant de le jeter par-dessus une balustrade, dans l’eau, 3 mètres plus bas. 
Le croqueur de nez a été condamné ce mardi à 4 ans de prison ferme, pour mutilation.  Son frère, qui l’a aidé, a écopé d’un an avec sursis. Enfin la victime, également active dans cette affaire s’en tire avec une amende. 
 

La guerre contre les moustiques se poursuit

Un spécialiste australien de la lutte contre les moustiques, un spécialiste mandaté par l’OMS est depuis ce mardi sur le territoire. Alors que débutaient les épandages contre l’anophèle (qui peut transmettre le paludisme) et l’aedes scutélaris, les deux espèces de moustiques mises en évidence pour la première fois du coté de la Tontouta. Pour l'heure, l'épandage d’insecticide se fait au sol. 

 

Le conflit sur les scories à la SLN toujours en cours

En cause, le prix en hausse des scories alors que la ressource pour faire du béton se fait rare.
La société SAS Kétévéta, le Groupement du Pacifique Sud et la direction de la SLN ont prévu de se revoir, ce matin pour trouver un terrain d’entente sur les différentes revendications.

 

Poursuite de la grève des employés de Minex sur la mine Michel à Koumac

Hier, le Syndicat Solidarité NC, à l’origine du mouvement, était devant la DIMENC. Il réclame le compte-rendu des deux agents du service venus sur le terrain vendredi dernier. Ce n’est pas prévu pour le moment a répondu le gouvernement qui entend réserver les conclusions à la direction de la société. 
En parallèle de ce mouvement, le groupe Ballande a publié un communiqué réfutant toute implication dans le conflit : 
« La société Minex opère sur le titre minier Michel 37 comme sous-traitant exclusif et indépendant. La SMT est concessionnaire du titre minier et a délégué l’entière responsabilité de son exploitation à la société Minex. »
 

Des serpents de mer devenus noirs à cause de la pollution

Une étude réalisée sur une dizaine de serpents à tête de tortue a été réalisée au sud de la Baie des Citrons et à l’Anse-Vata.
Elle révèle que les spécimens subissent une véritable modification physiologique en rapport avec la pollution. Habituellement rayée, l’espèce évolue et se pare d’une couleur noire pour mieux lutter contre cette pollution. 
Sur le territoire, c’est la première espèce marine qui subit une telle modification physiologique. 
Publicité