publicité

L’affaire Linossier/Judes est-elle vraiment terminée ?

La plainte de Chérifa Linossier contre Robby Judes pour agression sexuelle a été classée sans suite. Mais l’avocat de l’ex-ambassadeur de France au Vanuatu, Me Dupond-Moretti ne souhaite pas en rester là. Et des témoins présents à la soirée demandent à être entendus par la justice.

© DR/HZK et La 1ère
© DR/HZK et La 1ère
  • Coralie Cochin avec Alix Madec et Tessa Grauman (CM)
  • Publié le , mis à jour le
Que s’est-il réellement passé lors de cette soirée du 11 février dernier ? Une soirée à l’issue de laquelle Chérifa Linossier a porté plainte pour agression sexuelle contre celui qui était alors ambassadeur de France au Vanuatu, Robby Judes. Ce dernier sera démis de ses fonctions le 20 mars, avant que la plainte ne soit classée sans suite. 
 

Des déclarations mensongères pour certains témoins

Selon des témoins qui veulent être entendus par la justice, principalement issus de la communauté antillaise du Caillou, il s’agissait d’un dîner informel et non d’un repas d’affaires.
Présente à cette soirée qui s’est déroulé dans une résidence de l’anse Vata, cette personne, qui souhaite garder l’anonymat, estime que les déclarations de Chérifa Linossier sont mensongères : « Madame Linossier a dit qu’elle était sortie de table, à aucun moment elle n’était à table.  Elle dit qu’elle est sortie fumer alors que nous étions sur une terrasse et tout le monde pouvait voir ce qui se passait ». Une témoin qui ne comprend pas pourquoi elle n’a pas été entendue par la justice : « J’estime que quand on mène une enquête, il faut entendre toutes les parties. Pour moi, çà n’a été qu’à charge ».
 

Me Dupond Moretti veut la mise en examen

En juillet, le parquet a classé l’affaire sans suite, tout en reconnaissant que les faits étaient bien avérés.
Sauf qu’entre temps, le diplomate guadeloupéen  a été démis de ses fonctions par sa hiérarchie.
Son avocat Eric Dupond-Moretti en a alerté Emmanuel Macron par courrier, au nom de la présomption d’innocence. « J’attends évidement une réponse du président de la république » explique l’avocat qui entend suivant cette réponse, saisir à nouveau le procureur de la République et demander la mise en examen de son client pour que ce dernier puisse se défendre. 
Me Dupond-Moretti, au micro de Tessa Grauman 

Affaire Linossier/Judes itw Dupond Moretti

Me Eric Dupond-Moretti, l'avocat de Robby Judes © CC/Linelola54
© CC/Linelola54 Me Eric Dupond-Moretti, l'avocat de Robby Judes

 

« Arrêter l’hypocrisie »

De son côté, la présidente de la CPME Chérifa Linossier rappelle qu’elle est bien victime dans ce dossier puisque l’infraction est constituée, même s’il n’y a pas eu jugement.
Elle estime que cette affaire dépasse largement son histoire personnelle.
« Aujourd’hui, les femmes à qui on demande d’avoir le courage de porter plainte, finalement, quand elles le font, la justice ne va pas jusqu’au bout effectivement de son travail » explique Chérifa Linossier qui rappelle qu’il s’agit d’un problème majeur pour les femmes de Nouvelle-Calédonie. Chérifa Linossier jointe par Coralie Cochin. 

Affaire Linossier/Judes itw Linossier


Pour l’heure,  Chérifa Linossier ne s’est pas encore prononcée sur son intention de déposer un recours.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play