Discussions à Paris : l’Union calédonienne annonce qu'elle se rendra au rendez-vous fixé par l'Etat

référendum
UC 10 mai 2021

Après son comité directeur organisé à Ponérihouen ce week-end, l’UC confirme sa présence à la réunion sur l'avenir institutionnel du territoire, le 25 mai à Paris. Une décision pourrait être prise pour la présidence du gouvernement, "avant le 19 mai", précise Gilbert Tyuienon.

"Nous allons y répondre favorablement." La décision, annoncée par Gilbert Tyuienon, porte-parole de l'UC lundi 10 mai, a été prise lors de son comité directeur, organisé ce week-end à Ponérihouen. Les chefs du parti, contrairement à la position du FLNKS, vont répondre présent à l’invitation du Premier ministre du 25 mai au 3 juin à Paris. "Pour écouter le ministre des Outre-mer certes, mais aussi pour réaffirmer que l’objectif de l’Union calédonienne, c’est de conduire le pays à son indépendance", précise le porte-parole du parti. 

"Tisser de nouvelles relations avec l'État français"

"Notre vision de l’accession à la pleine souveraineté, c’est comment tisser de nouvelles relations avec l’Etat français", ajoute Pierre-Chanel Tutugoro, secrétaire général de l'organisation. Un rendez-vous auquel les chefs de file du mouvement se rendent avec "un projet de constitution et un projet de société". 

Pierre-Chanel Tutugoro, secrétaire général de l’Union Calédonienne

 

Gouvernement : une possible décision avant le 19 mai

Alors que les membres du 17e gouvernement sont convoqués le 12 mai pour une nouvelle tentative d'élection, les discussions côté indépendantiste se poursuivent, mais "la décision devrait être prise d’ici le 19 mai, avec une commission exécutive de l’UC programmée", assure Gilbert Tyuienon. 

Il affirme à nouveau que la présidence doit être confiée, à un candidat de l'Union Calédonienne. 

Le point avec Brigitte Whaap et Gaël Detcheverry :