Eboulements, rentrée perturbée, vigilance orange : la météo pluvieuse a encore des conséquences

météo
Eboulement sur la Côte Blanche à Nouméa, 12 avril 2021
Promenade Pierre-Vernier, la route est restée coupée ce lundi pour laisser place aux travaux de confortement. ©NC la 1ere

Après la dépression tropicale faible qui a arrosé la Nouvelle-Calédonie ce week-end, place… aux pluies persistantes.  

Vingt-quatre communes se trouvaient en vigilance orange, lundi 12 avril, des éboulements perturbaient la circulation à Nouméa ou Poindimié, et le retour à l'école restait compliqué par endroits.

  • Route coupée à la côte Blanche

A Nouméa, la circulation restait lundi coupée sur la promenade Pierre-Vernier, du côté du Ouen Toro et du Centre d’activités nautiques de la côte Blanche. Après l’affaissement d’un talus dimanche matin, la chaussée a été dégagée. Mais il fallait ensuite faire tomber les blocs dangereux et modifier l’inclinaison de la pente. Si les conditions météo n’entravent pas les travaux, la route pourrait être rouverte mardi 13 avril en milieu de journée. 

Explications avec Caroline Antic-Martin et Gaël Detcheverry :

 

  • Point chaud sur la Koné-Tiwaka

Ce lundi encore, un des éboulements survenus durant le week-end sur la transversale entre Koné et Tiwaka a perturbé la circulation. Côté Poindimié, un point de la RN2 restait en partie recouvert de terre et de végétaux. Passage sur une seule voie à cet endroit.  

 

  • Une rentrée perturbée par endroits

La mauvaise météo et ses conséquences persistantes ont perturbé la rentrée scolaire post-confinement. Non seulement des élèves n’ont pas pu reprendre lundi matin, à Hienghène, La Foa ou Kouaoua, mais d’autres ont été renvoyés chez eux plus tôt. Ça a été une nouvelle fois le cas à Bourail pour de jeunes empruntant le ramassage scolaire, reconduits chez eux en début d’après-midi.
A Touho, c’est un problème d’eau lié au mauvais temps qui a entraîné le report de la rentrée. La décision a été prise ce lundi matin : elle aura lieu jeudi 15 avril.

Pluie du lundi post confinement, 12 avril 2021, Nouméa
Lundi de pluie à Nouméa ! ©NC la 1ere

 

  • 24 communes en vigilance orange

La prudence reste de mise : pluies fortes et orageuses étaient annoncées pour la nuit de lundi à mardi, sur une grande partie de la Grande terre, au Sud d'une ligne Hienghène-Voh. L'île des Pins est également concernée. En conséquence, 24 communes font l'objet d'un avis de vigilance orange lié aux précipitations. Les autres sont en niveau d'alerte jaune.

Et ce n'est pas tout : vigilance jaune au vent violent sur l'Extrême-Sud, avec des rafales attendues jusqu'à environ 70 km/h. Sont concernés Yaté, le Mont-Dore et Kunié, mais aussi Nouméa. 

Avis de vigilance orange fortes pluies, 12 avril 2021
©Météo France NC

 

 

  • Après la dépression, le bilan

En attendant, les services météo ont dressé un bilan de la dépression qui a donc marqué le week-end de déconfinement. Le pic d’intensité des précipitations a eu lieu dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 avril, au moment où la dépression traversait le pays : 117.5 millimètres de pluie en trois heures ont alors été enregistrés à la station Mea, à Kouaoua. En 24 heures, plus de 100 mm ont été mesurés sur la côte Ouest, entre Boulouparis et Koné, et sur la côte Est entre Thio et Pouébo, avec, comme cumuls en 24 heures les plus élevés :

  • 209.1 mm par la station de Mea à Kouaoua ;
  • 142.6 mm par la station de Tango à Koné.
    Dépression faible des 10 et 11 avril 2021, bilan pluies
    ©Météo France NC


    ​​​​​​​Côté vent, des rafales à plus de 100 km/h ont été enregistrées cette nuit-là, à Nouméa, Tontouta et Touho. La plus forte a soufflé sur le Faubourg-Blanchot, à 116 kilomètre-heure. 

 

Dépression faible des 10 et 11 avril 2021, bilan vent
©Météo France NC