Fausse alerte au coronavirus, le malade isolé au médipôle n'était pas porteur

coronavirus
Coronavirus, chambre épidémique au médipôle
L'une des chambres épidémiques aménagées au médipôle. ©Thierry Rigoureau / NC la 1ere
Une nouvelle fois, la Nouvelle-Calédonie s'est inquiétée d'un éventuel cas de coronavirus sur son territoire. Mais le soulagement reste de rigueur : le jeune homme qui a été confiné à l'hôpital a été contrôlé négatif.
Poussée d'angoisse, vendredi en milieu de journée : la nouvelle est répandue qu'un malade présentant les symptômes du coronavirus a été placé en isolement dans le service dédié au médipôle de Koutio. Les résultats des analyses pratiquées sur cet adolescent, originaire de Pouembout, sont alors annoncés pour l'après-midi. Et c'est un peu plus tard que nous sommes à même de donner l'information : les examens infirment la piste du Covid-19.
 

Retour de Singapour

Le jeune homme a quinze ans. Le 13 février, il est rentré après avoir séjourné à Singapour. «Comme le prévoit la procédure, à son arrivée à La Tontouta, cette famille a fait l’objet d’un questionnaire approfondi», détaille le gouvernement dans un communiqué. «Elle a ensuite été placée sous surveillance par la direction des Affaires sanitaires et sociales.»
 

Après «une toux sans fièvre»

Or, «l’apparition d’une toux sans fièvre chez ce jeune, signalée au quatorzième jour de sa surveillance (soit à la fin de l’incubation potentielle du coronavirus) a justifié son hospitalisation immédiate». Le test de dépistage pratiqué ce matin étant négatif, «toute infection est écartée» et l’ado a pu sortir de l’hôpital. 
 

Aucun cas sur le Caillou

Il ne sera donc pas le premier cas confirmé en Nouvelle-Calédonie : le Caillou reste à ce jour préservé de la pandémie qui inquiète le monde entier. Plus tôt dans le mois, c'est une passagère en provenance de la Chine, via le Japon, qui avait été confinée à l'hôpital. Et là aussi, ouf, la piste du coronavirus n'avait pas été confirmée. Si des Calédoniens ont été contaminés, c'est à l'extérieur, sur le paquebot de croisière Diamond princess. 

Pour des informations sur le coronavirus, rappelons le numéro vert : 05 02 02
Les Outre-mer en continu
Accéder au live