Le bilan après un mois de confinement : les objectifs sont-ils atteints ?

coronavirus
Le bilan après un mois de confinement : les objectifs sont-ils atteints ?
©NC1ère
Alors que le gouvernement a annoncé un confinement adapté et de nouvelles mesures face à la crise sanitaire, on fait le point sur la situation après un mois de confinement.

Dans un point presse du 7 septembre, l'exécutif affichait devant les Calédoniens ses deux objectifs : contrôler et freiner la contamination afin d'éviter les cas graves, et accélérer la vaccination pour atteindre au moins 50% de la population vaccinée. Le but ? Amortir le choc sur le système hospitalier. Au plus haut du pic, il y a une semaine, le taux d’incidence était de 1200 cas pour 100 000 habitants, on était au bord de la saturation dans les services hospitaliers. 

Un pacte de confiance avec les Calédoniens
 

Avant le confinement, moins de 30% de la population avait un schéma vaccinal complet. Aujourd’hui, ces deux objectifs ne sont pas atteints mais la dynamique est là. Résultat : le gouvernement propose un pacte de confiance avec les Calédoniens et les entrepreneurs. Une décision politique assumée par l'exécutif et l’Etat. 

Certes, en décrétant le confinement, cela a permis d’amortir la première vague de contamination mais le taux d’incidence est encore de 452 cas sur 100 000 habitants. Côté services hospitaliers, la réanimation est toujours sous tension avec des traitements longs. Toutefois, on observe un ralentissement au service unité Covid. À ce jour, on enregistre plus de sorties que d'entrées.

Quant à l’objectif de la vaccination : atteindre 50% de la population vaccinée, selon les derniers chiffres, seulement 41% de la population totale est vaccinée ce jour. Un chiffre qui devrait augmenter avec ceux qui auront effectué leur seconde dose. Sans le dire ouvertement, dès lundi, le territoire rentrera donc dans une phase de déconfinement progressif. Un déconfinement qui se poursuivra le 18 octobre prochain si le pacte de confiance est respecté par les Calédoniens. 

Un reportage de Dave Waheo-Hnasson :

©nouvellecaledonie