Ligue des champions d’Océanie : Hienghène dans le groupe d’Auckland City

football
Trophée de la O'league, OFC
Trophée de la O'league, image d'illustration. ©OFC
Mauvaise nouvelle pour les joueurs de Hienghène Sport. Le tirage au sort de la O’League les place dans le groupe B, face notamment au détenteur de neuf trophées, Auckland City FC. Les joueurs du Nord vont tenter de défendre leur titre acquis en 2019, avant la suspension de la compétition pour cause de Covid.

Hienghène Sport va devoir batailler face à Auckland City FC en Ligue des champions d’Océanie. Le tirage au sort des groupes a eu lieu ce jeudi 30 juin et le club de la côte Est tombe face au champion de Nouvelle-Zélande et hôte de la compétition. Soit un choc entre le tenant du titre et le plus beau palmarès. 

Un groupe B solide

C’était l’équipe à éviter… c’est manqué. Un choc rendu possible par ce choix : celui de ne pas avoir désigné de tête de série pour ce retour de la Ligue des champions.
On se retrouve donc avec un groupe B, celui des Calédoniens plutôt relevé avec en plus d’Auckland, les Fidjiens de Rewa FC, et la quatrième équipe, Nikao Sokkatak FC, des îles Cook, présentée comme le petit poucet de la compétition.
Mais pour Ritchie Bouanou, président de Hienghène Sport, il n’y a pas de calcul à faire, il faut être au moins deuxième pour voir les demies.
" C’est quand on se lance dans ce genre de compétition avec ce haut niveau océanien, à l’échelle régionale et internationale, il faut savoir et avoir la capacité de pouvoir affronter les meilleurs. Groupe de la mort ou pas, il va falloir y aller. Mais nous, l’avantage, c’est qu’on a forcément les matchs de championnat qui vont nourrir un petit peu tous les week-ends jusqu’au 30 juillet la préparation de ces matchs qui vont venir très vite".  

Une courte préparation

  Place maintenant à la préparation. Et elle sera courte. La compétition débute le 6 août, dans un peu plus d’un mois seulement. Pour une finale prévue le 19 août.
" On avance avec beaucoup d’humilité aussi dans la préparation parce que c’est vrai qu’on sort un petit peu d’une période délicate et je pense que tous les clubs seront dans le même état d’esprit. C’est pas évident parce que l’OFC nous communique toutes ces informations sous le coup d’un mois pour pouvoir tout organiser, mais quand on est dans cet état d’esprit là, on se doit d’être prêt".  

Le groupe A

Dans l’autre groupe de cette ligue des champions d’Océanie, le groupe A, on retrouve les Tahitiens de l’AS Venus, les Vanuatais de Galaxy FC, les Papous de Lae City FC et les Salomonais de Central Coast FC.

Reprise de la O’League

Hienghène Sport est le tenant du titre de cette Ligue des champions d’Océanie puisque les joueurs de la côte Est avaient remporté le titre en 2019, une première pour un club calédonien.
En 2020, la crise du Covid avait poussé l’OFC à annuler la compétition au stade des quarts de finale. Le Covid qui avait empêché également la tenue de la compétition en 2021.