Radars, Majestic Arena, oiseaux, tourisme : l'actu à la 1 du samedi 15 janvier 2022

actu en bref
Actu 1 samedi 15 janvier
L'actu à la 1 du samedi15 janvier 2022 ©NC la 1ère
L'essentiel de l'actualité de ce samedi 15 janvier avec des radars plus puissants, bientôt un complexe de loisirs à Rivière-Salée, une opération de surveillance des oiseaux et le tourisme perturbé par la pluie en province Nord.

Des radars plus puissants

De nouveaux radars entrent en service, l’occasion de faire les premiers contrôles. Un appareil très compact de 400 grammes au lieu de deux kilos avant cela, avec une portée de 640 mètres. Il peut flasher dans les deux sens, outre les excès de vitesse, les forces de l’ordre pourront aussi sanctionner les conduites sans ceinture de sécurité ou encore avec le téléphone.

Bientôt un complexe de loisirs à Rivière-Salée

Un futur et vaste complexe de loisirs devrait voir le jour en 2024, c’est le projet Majestic Arena, adopté par le conseil municipal de Nouméa en décembre, sur l’ancien poney club de Rivière-Salée. Bowling, laser-game, karting électrique, de multiples activités sont prévus pour petits et grands. Un projet de 3 milliards qui devrait générer une centaine d’emplois et voir le jour en 2024.

De gros dégâts à La Foa

Visite du haut-commissaire Patrice Faure, à la Foa, pour constater les dégâts des dernières intempéries. Il s’est aussi rendu sur le pont de Dogny pour accéder aux tribus de Koindé et Ouipoin qui a coûté 80 millions. Les enrochements autour du pont ont été détruits, le haut commissaire a apporté son soutien.

Opérations de surveillance des oiseaux

Les oiseaux migrateurs sont de retour pour se reproduire sur les îlots, les gardes nature de la province Sud multiplient les opérations de surveillance, plus de 10 000 oiseaux ont été découverts au large du phare Amédée. Ils ont besoin d’être préservés face à l’importante fréquentation humaine.

Tourisme : la pluie s'invite sur le Nord

C’est une saison estivale 2022 entre pluie et beau temps. La Niña, qui s’invite pour une deuxième année, vient perturber le programme de certains vacanciers. En province Nord, les fortes pluies de ces derniers jours ont des conséquences sur les structures d’accueil touristique, tout comme certaines mesures sanitaires, liées au Covid.

Deux expositions à découvrir

Après une cinquantaine d’expositions, Lise Marie Harbulot, artiste reconnue pour la finesse de ses paysages, de ses portraits et de ses animaux, expose ses derniers pastels. Elle peint chez elle, route de la Corniche où elle partage sa passion. « L’ineffable Calédonie » est sa dernière exposition, à la galerie Arte Bello, au quartier Latin, jusqu’au 27 janvier.

L’artiste plasticienne, Florence Parawi dévoile aussi son talent à travers une trentaine de cartes à gratter, inspirée par son quotidien, elle expose à la galerie Lec Lec Tic pour une quinzaine de jours.