Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron à nouveau choisi, au niveau national comme en Calédonie [RESULTATS DEFINITIFS]

élections
Résultat NC
Emmanuel Macron est arrivé en tête du 2nd tour en Nouvelle-Calédonie. ©FTV
A 58,5 % de suffrages exprimés, l'actuel président de la République est réélu pour un nouveau mandat. Avec un écart resserré, comparé au second tour de 2017. La Nouvelle-Calédonie aussi a placé en tête Emmanuel Macron, à 61,04 %.

AVEC EXTRAITS DE "QUESTIONS PAYS"

Le président post-Accord de Nouméa s’appellera Emmanuel Macron. Une fois dépouillés les derniers bureaux de vote à l'échelle nationale, il s'avère que le second tour offre 58,54 % de suffrages exprimés à l’actuel chef de l’Etat, contre 41,46 % à Marine Le Pen (résultats officiels à consulter ici).

Ce sont les deux candidats que les 48,7 millions de Français inscrits sur les listes électorales devaient départager au second tour de cette élection. Pour rappel, en 2017, ce même duel a donné 66,1 % pour Macron et 33,9 % pour Le Pen.

>>> Par ici les résultats et réactions au niveau des Outre-mer

La Calédonie dans la tendance nationale

Même si ce résultat du second tour 2022 reste à préciser et confirmer, la Nouvelle-Calédonie se trouve dans la tendance nationale, contrairement à une grande partie des Outre-mer. Les votants de la liste générale, celle dont le corps électoral n’est pas restreint, se sont davantage prononcés pour Emmanuel Macron que pour la présidente du Rassemblement national : 61,04 % de suffrages exprimés pour lui (contre 52,57 % au second tour 2017) et 38,96 % pour elle (contre 47,43 % il y a cinq ans). 

L'exception Pacifique

Le président sortant et reconduit obtient 67,4 % à Wallis et Futuna, et 51,8 % en Polynésie. Mais à part les collectivités du Pacifique, le second tour a été marqué dans les Outre-mer par une véritable vague bleue marine. La candidate RN est portée en tête en Guadeloupe (69,6 %), en Martinique (60,87 %), en Guyane (60,7 %), à La Réunion (59,6 %), à Mayotte (59,1 %), à Saint-Martin et Saint-Barth (59,1%), ainsi qu'à Saint-Pierre-et Miquelon (50,7 %).

Environ quinze mille votes de plus pour chacun

En Calédonie, Emmanuel Macron rassemble trois voix sur cinq en sa faveur. Il réunit localement 43 794 suffrages, contre 28 561 au premier tour. C’est environ 15 233 de plus. En revanche, c'est 4 108 de moins qu'au second tour 2017 alors qu'entre temps, la liste générale a gagné presque trente mille électeurs.

Cette année, sa rivale en a convaincus 27 958, elle qui ralliait 13 273 votants calédoniens le dimanche 10 avril. Progression identique, donc : 14 685 votes de plus. Sur un plan arithmétique, le renfort pour Marine Le Pen dépasse le nombre de bulletins qu’ont obtenu sur le territoire les candidats Zemmour (6 435) et Dupont-Aignan (2 697). Mais là aussi, la candidate de 2022 perd du terrain comparé à son score du second tour 2017 : 15 259 voix de moins !

"Un succès pour Emmanuel Macron et ses soutiens"

L'historien Ismet Kurtovitch commentait ces résultats lundi midi dans Questions pays : "C'est un succès pour Emmanuel Macron et pour ses soutiens en Calédonie, parce que ce n'était pas dit à l'avance".

Dans la même émission, le politilogue Pierre-Christophe Pantz a renchéri sur cette unité de soutien, tout en comparant les seconds tours de 2017 et 2022. "Aujourd'hui, même si il y a eu un appel à la non-participation, dans certaines communes, il y a eu une baisse de la participation, mais la mobilisation dans les communes indépendantistes en faveur d'Emmanuel Macron ne s'est pas effondrée."

Macron partout devant 

A l’échelle des provinces, Emmanuel Macron fait 75 % dans les îles - mais la participation n’y atteint pas 7 %. Il obtient 64 % dans le Nord (participation de 16 %) et 61 % dans le Sud, où 42 % des inscrits sont allés aux urnes. Marine Le Pen a respectivement 25 % aux îles, 36 % dans le Nord et 39 % dans le Sud. 

Le candidat République en marche arrive en tête dans les 33 communes calédoniennes, il ne l'avait fait que dans seize municipalités au premier tour. Meilleur score à Belep, avec 86,67 %. Mais l’archipel belema s’étant abstenu à presque 95 %, ça ne représente que 39 votes sur 45 en tout.

Infographie de résultat du second tour de la Présidentielle 2022 à Nouméa
Infographie de résultat du second tour de la Présidentielle 2022 à Nouméa ©NC La 1ère

Macron a par ailleurs :

  • 63,35 % à Nouméa (soit 20 588 voix) ;
  • 58,07 % à Dumbéa ;
  • 57,38 % au Mont-Dore ;
  • et 56,2 % à Païta.
Infographie de résultat du second tour de la Présidentielle 2022 à Koné
Infographie de résultat du second tour de la Présidentielle 2022 à Koné ©NC La 1ère

Le Pen fait son meilleur résultat à Koumac

Marine Le Pen détient pour sa part son plus fort score calédonien à Koumac : 46,51 % des 1 116 suffrages exprimés. C'était déjà le cas au premier tour, avec 254 administrés, contre 519 ce dimanche. On observe aussi 46,16 % à Boulouparis et 45,48 % à Farino. Dans l’agglomération nouméenne, la patronne du Rassemblement national fait :

  • 43,8 % à Païta ;
  • 42,62 % au Mont-Dore ;
  • 41,93 % à Dumbéa ;
  • et 36,65 % à Nouméa, soit 11 912 bulletins dans la capitale.

Citons encore 42,86 % à Sarraméa, 41,82 % à Thio, 41,55 % à Voh ou 41,4 % à La Foa.

>>> Consultez les résultats dans votre commune grâce à la carte de France info.

Pas vraiment de rebond dans la participation

A l’échelle nationale, la participation s'élève à 71,99 % et l'abstention à 28,01 %. Au niveau du Caillou, la mobilisation des électeurs s'est améliorée… d’un cheveu : 34,79 % des inscrits contre 33,35 %. Le rebond de participation habituellement constaté entre les deux tours ne s’est pas produit, ou très peu. Voyez l'analyse de Pierre-Christophe Pantz dans Question pays.

Autant dire que la journée d’hier fut longue, dans les bureaux de vote calédoniens. "Plus de tasses de café que de stylo", comme dit cet assesseur de Hnassé dans le reportage de Clarisse Watue et Gaël Detcheverry à Lifou.

Infographie de résultat du second tour de la Présidentielle 2022 à Lifou
Infographie de résultat du second tour de la Présidentielle 2022 à Lifou ©NC La 1ère

Sur Drehu, seulement 6 % des électeurs ont répondu présents. 

©nouvellecaledonie

De Pouébo à Farino

La palme de l’abstention revient cette fois à Pouébo : la petite commune perchée dans l’Extrême-Nord de la côte Est affiche 1,99 % de participation. On retiendra aussi le "score" d’Ouvéa. La plus mauvaise élève du premier tour en la matière, avec 3,38 % de votants, descend à 2,9 %. Ou ceux de Canala (4,57 %) et Maré (4,77 %).

A l’inverse, comme souvent et comme au premier tour, ce sont les électeurs de Farino qui se sont le moins abstenus : 64,77 % d’entre eux se sont déplacés, encore plus qu'au premier tour (61,32 %). Suivent La Foa (49,83 %), Boulouparis (48,17 %), Nouméa (47,18 %) et Dumbéa (45,68%). Mais Pierre-Christophe Pantz insiste, dans l'émission Questions pays : "L'abstention à Nouméa fait évidemment pencher la balance."

L'abstention passe de 66,65 % à 65,21 %

Sur l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie, on recense pour ce second tour 142 692 abstentionnistes. Abstention qui passe de 66,65 % à 65,21%. Cette fois encore, deux électeurs sur trois n'ont pas glissé de bulletin dans l'urne. Un record outre-mer, où l'abstention s'élève en moyenne à 51,3 %. L’appel lancé dans ce sens par les indépendantistes pourrait en grande partie expliquer le désintérêt général et la non-participation dans les communes favorables à la pleine souveraineté. 

Deux fois plus de bulletins blancs et nuls

Ce dimanche, 3 037 électeurs calédoniens se sont illustrés par un bulletin blanc. Deux fois plus qu'au premier tour (ils étaient 1 777). Ça représente 3,99 % des votants, contre 2,44 % le 10 avril.

Mais le phénomène était plus marqué au deuxième tour de 2017 : 6 535 bulletins blancs - 6,54 % des suffrages exprimés. Même remarque au niveau national : 6,35 % de bulletins blancs cette année. Leur part était de 8,52 % des votants il y a cinq ans.

Double de bulletins nuls, également, entre le premier et le deuxième tours 2022, en Calédonie. 1 332 soit 1,75 % des votants, contre 689 quinze jours plus tôt (0,94 %).  

Les yeux tournés vers les législatives

A peine les résultats proclamés, la bataille des législatives a débuté. "Le troisième tour commence ce [dimanche] soir", a ainsi commenté Jean-Luc Mélenchon. En Calédonie aussi, les yeux sont tournés vers ces élections prévues les 12 et 19 juin. Voyez ce qu'en disait Ismet Kurtovitch ce lundi midi, dans Questions pays :