nouvelle calédonie
info locale

Après le crash de Lifou, une cérémonie coutumière

transport aérien lifou
Dix jours après l’accident d’avion qui a fait quatre morts, le traumatisme demeure présent, sur l’île de Lifou. Pour accompagner les familles dans leur processus de deuil, une cérémonie coutumière a eu lieu ce mardi après-midi, dans le district de Wetr, la première depuis le crash. Gilbert Tyuienon et son cabinet ont rencontré les trois chefferies de Drehu. Le membre du gouvernement en charge des transports a entrepris les démarches coutumières pour apaiser les esprits, comme cela se fait dans la tradition kanak. En parallèle, la psychologue de Lifou, Christine Qaeze, a reçu des habitants en consultation pour parler du drame.
 
Dix jours après le crash à Hnathalo, Lifou, cérémonie coutumière, 14 janvier 2020
©NC la 1ere
 

Le 4 janvier vers une heure du matin

L'accident survenu dans la nuit du 3 au 4 janvier. Vers une heure du matin, le monomoteur privé s’est écrasé dans la tribu de Hnathalo, près d’une habitation et non loin de l’aérodrome de Wanaham. A bord, trois contrôleurs aériens, âgés de 24, 26 et 54 ans, et une Alsacienne de 24 ans. Une cagnotte en ligne a été lancée pour permettre à sa famille de venir se recueillir sur les lieux du drame. Côté investigations, le bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'Aviation civile a dépêché une équipe depuis la métropole.
Publicité