Régis Roustan conserve l'écharpe à Farino

élections farino
Régis Roustan
©NCla1ère
Par huit voix sur quinze, le maire sortant de Farino a retrouvé ses fonctions, lundi après-midi, épaulé par quatre adjoints, tous figurant sur sa liste.  
C’est la première commune calédonienne de moins de mille habitants à choisir son maire. Farino a vu Régis Roustan retrouver son siège, ce lundi après-midi : huit voix pour, et sept votes blancs. Le candidat sans étiquette, soutenu par Calédonie ensemble, enchaîne son second mandat. Le 15 mars, il a obtenu 52,5 % des suffrages face aux candidatures de Luté Barbou (Générations NC) et Christian Roche (Avenir en confiance).
 

Adjoints

A ses côtés, quatre adjoints qui figuraient sur sa liste Agissons ensemble pour Farino : 
• Sandrine Bellier épouse Kabar,
• Fabrice Théveniot,
• Eddy Wassaumi
• et Ronan Damour.
 

Jeunesse et travaux

Régis Roustan mise sur la jeunesse, avec l’une des membres du conseil âgée de dix-huit ans. Sans oublier les grands travaux à réaliser sur la petite commune, notamment en matière de voirie et d’adduction d’eau, sur les Hauts de Farino. 
 

Au vert

Pour ce qui devrait être son dernier mandat - il l'assure -, l'édile compte bien voir Farino conserver le label de station verte. Une reconnaissance rendue possible grâce au parc des Grandes fougères et aux divers établissements de tourisme vert. Cet accent mis sur les structures hôtelières devrait être maintenu durant la prochaine mandature.

Le sujet radio d'Alix Madec : 

Le maire de Farino réélu

 

A suivre Moindou et Sarraméa

Les deux prochaines municipalités à installer leur conseil, et leur maire, seront d’autres petites communes : Moindou et Sarraméa, toutes deux ce mardi à 9 heures, avant que Nouméa et Sonia Lagarde ne prennent leur tour à 18 heures.