Nouméa : un plongeur porté disparu, des témoins décrivent une attaque de requins

attaques de requins nouméa
Plongeur disparu, attaque probable de requins, Nouville, 26 mai 2021
Plage du CHS de Nouville, le mercredi 26 mai. D'importants moyens ont été déployés pour retrouver le plongeur. ©NC la 1ere

Des recherches ont été déclenchées, ce mercredi, à Nouméa, à hauteur de Nouville, pour retrouver un chasseur sous-marin. Des témoins ont décrit une attaque de requins. La baignade a été interdite. La province Sud a autorisé la capture et l'abattage des bouledogues et des tigres dans le périmètre.

Un chasseur sous-marin porté disparu, ce mercredi 26 mai, à Nouméa. Selon nos informations, il a été repéré à Nouville, à hauteur du CHS Albert-Bousquet, à quelques mètres du bord de mer. D'après des témoins, qui pêchaient eux-mêmes à l'épervier, l'homme a subi une attaque de requins aux alentours de 11h30. Requins, au pluriel, puisqu'ils ont décrit au moins deux squales.

Le témoignage d'un pêcheur recueilli par Louis Perin :

 

Moyens déployés

Selon le gouvernement, "les recherches maritimes et aériennes ont débuté très rapidement après l'alerte, dès 11h40". Elles "se sont prolongées jusqu'à 15 heures, sans résultat". D'importants moyens ont pourtant été déployés pour retrouver le plongeur, par le centre de coordination de sauvetage maritime. Le Gardian de la Marine, qui rentrait de mission, a été dérouté vers la zone de recherches. L'hélicoptère Dragon de la Sécurité civile a été mobilisé.

Dispositif conséquent sur l'eau, également, en collaboration avec les pompiers, les sauveteurs de la SNSM, la Sécurité civile, la province Sud, un drone... Et même les zodiacs du Lapérouse, le navire de la compagnie Ponant. Sans oublier, au sol, la police nationale et la police municipale.

Plongeur disparu, attaque probable de requins, Nouville, 26 mai 2021
Au large des recherches, l'îlot Maître, où une attaque mortelle de requin s'est produite le 28 février, trois mois plus tôt. ©NC la 1ere

 

Baignade interdite

La mairie a interdit la baignade et les activités nautiques jusqu'à dimanche soir sur une partie du littoral de Nouville : de la pointe Denouël à la pointe Kongou, Kuendu beach inclus. Les autres plages de la ville ne sont pas concernées. Un autre arrêté, du gouvernement cette fois, se superpose, qui "interdit toute activité nautique dans le secteur" jusqu'à vendredi inclus.

Campagne de capture et d'abattage

Autre arrêté pris en réaction, celui de la province Sud, "autorisant la capture et l’euthanasie de requins bouledogues ou de requin tigres dans un rayon d’un mile nautique (1,8 km) autour du site". Valable soixante-douze heures, il a été déclenché "après demande de la ville de Nouméa, et suite à une réquisition judiciaire du Parquet pour disparition inquiétante". Un pêcheur professionnel accompagné d’agents de la police est chargé de l’appliquer, "avec l’appui technique de la province". 

Plongeur disparu, attaque probable de requins, Nouville, 26 mai 2021
©NC la 1ere

 

Douze jours après Ouvéa

Si la thèse de l'attaque de requins est officiellement confirmée, elle sera intervenue douze jours après celle à l'encontre d'un pêcheur, mordu au bras à Ouvéa. Samedi 24 avril, c'est à Nouméa, justement dans ce secteur de Nouville, qu'un pratiquant de paddle était retrouvé inanimé sur sa planche. Le malheureux a succombé à une très grave morsure à la jambe, a-t-il été confirmé par la suite.

Le reportage d'Erik Dufour et Louis Perin :