Législatives en Martinique : déjà une vingtaine de candidats déclarés

élections
Enveloppe et bulletins de vote. ©Peggy Pinel-Féréol
Les électeurs de Martinique sont appelés aux urnes les samedis 11 juin et 18 juin 2022 pour élire les députés des quatre circonscriptions de l'île (Centre, Nord, Fort-de-France, Sud). Si le dépôt des candidatures n'a pas encore commencé, certains candidats se sont déjà déclarés.

Les élections législatives sont dans toutes les têtes, certains politiques parlant même de "troisième tour" après la présidentielle.

Pour tenir compte du décalage horaire, les Martiniquais voteront les samedis 11 juin et 18 juin 2022 et les autres régions françaises, le dimanche, les 12 et 19 juin 2022. 

En revanche, contrairement à la présidentielle, les résultats pourront être révélés le soir du dépouillement. 

Le dépôt de candidatures devrait s'effectuer entre le lundi 16 et le vendredi 20 mai 2022. 

Certains n'ont pas attendu cette date pour annoncer leur participation à ce scrutin. 

Quatre circonscriptions 

La Martinique compte quatre circonscriptions :
- Le  Centre (5 communes : François, Gros-Morne, Lamentin, Robert et La Trinité),

- Le Nord (17 communes : Ajoupa-Bouillon, Base-Pointe, Case-Pilote, Carbet, Fond-Saint-Denis, Lorrain, Macouba, Marigot, Morne-Rouge, Prêcheur, Grand'Rivière, Morne-Vert, Bellefontaine, Saint-Pierre, Saint-Joseph, Schoelcher et Sainte-Marie).

- Fort-de-France (uniquement).

-Le Sud (11 communes : Anses-d'Arlet, Diamant, Ducos, Marin, Rivière-Pilote, Rivière-Salée, Saint-Esprit, Saint-Anne, Saint-Luce, Trois-Ilets et Vauclin).

Les députés sont élus pour cinq ans tout comme le Président de la République.

Des candidats investis 

Dès janvier 2022, le Gran Sanblé Pou Matinik a dévoilé ses candidats, dont Alfred Marie-Jeanne, dans le sud. Ce dernier a occupé la fonction au cours de quatre mandats entre 1997 et 2012. 
Le Gran Sanblé Pou Matinik a validé ses quatre candidats

Jean-Philipe Nilor le député sortant du Sud est candidat à sa succession, avec son mouvement Péyi-a. L'autre cofondateur, Marcellin Nadeau, s'est positionné au Nord. 

En janvier 2022 également, l'UDI a fait connaître ses quatre candidats. Trois nouveaux noms et un habitué. Philippe Petit se soumet au vote des électeurs du Sud pour la deuxième fois. 

Philippe Petit, de nouveau candidat à la députation dans la circonscription sud de Martinique

Après quelques semaines de réflexion, Alians Matinik a révélé le nom de ses quatre candidats en mars 2022. Johnny Hajjar, secrétaire général du Parti Progressiste Martiniquais (PPM), a été choisi pour Fort-de-France. Circonscription où Serge Letchimy a effectué trois mandats de 2007 à 2021. Il a démissionné afin d'occuper la fonction de Président du Conseil Exécutif de la CTM
Jean-Baptiste Rotsen, 2e adjoint à Sainte-Marie est proposé pour le Nord. Il bénéficie du soutien du maire Bruno-Nestor Azérot qui avait été réélu député du Nord en 2017 puis démissionné en 2018 pour reprendre ses fonctions de maire. 

Les candidats de l'Alians Matinik sont connus


Le représentant du Rassemblement National, Charles Belimont, s'est positionné pour le Centre. Le parti de Marine Le Pen aura d'autres candidats. "Nous avons une réunion cet après-midi [NDLR 26 avril 2022] pour parfaire cela et pour décider définitivement qui sera où", précise-t-il. 

Suppléant de Josette Manin, députée sortante du Centre, Jiovanny William est candidat à la succession. Cette fois, il se présente sans étiquette. 

Quelques candidats, ont également fait acte de candidature. Il s'agit de David Liméry dans le Sud, Daniel Robin de Chemin d'Avenir à Fort-de-France ou encore Yann Mievilly du Mouvement citoyen de Martinique et Philippe Jean-Marie Alphonsine au Centre.

Des annonces en attente...

D'autres ont choisi de s'accorder plus de temps. C'est le cas chez Les Républicains. Plusieurs noms circulent, Corine Charles à Fort-de-France, Jonathan Tabar au Centre, Jean-Marc Lusbec pour le Sud et Nausica Niasme au Nord. Finalement, la branche locale du parti de droite annonce qu'une réunion est prévue à la fin de cette semaine afin de permettre "de choisir et de désigner officiellement les candidats". 

À la Fédération Socialiste de Martinique, rien n'a filtré. Selon la secrétaire Béatrice Bellay, une conférence de presse se tiendra la semaine prochaine. 

Le mouvement, La Martinique Ensemble, mené par Catherine Conconne annonce une présentation des candidats le vendredi 6 mai 2022. 

Du côté des partisans de Jean-Luc Mélenchon, aucun nom n'est dévoilé, mais selon Thierry Renard, porte-parole de la France Insoumise en Martinique, il faudra attendre le samedi 7 mai 2022, jour de l'investiture de l'Union Populaire, pour connaître les candidats de toutes les régions, dont ceux de Martinique. 

Candidatures connues à ce jour 

1Centre 

Philippe Edmond-Mariette (GSPM* Gran Sanblé Pou Matinik)
Joëlle Godard (UDI)
Fred Samot (Alians Matinik)
Jiovanny William (SE)
Charles Belimont (Rassemblement National)
Philippe Jean-Marie Alphonsine (SE)
Yann Mievilly (Mouvement citoyen de Martinique)

2Nord

Marcellin Nadeau (Péyi’a)
Jean-Baptiste Rotsen (Alians Matinik)
Justin Pamphile (GSPM)
Astrid Rodap (UDI)
Barbara Jean-Elie (SE)

3Fort-de-France

Johnny Hajjar (Alians Matinik)
Francis Carole (GSPM)
Isabelle Mole (UDI)
Joël Bardet (La Martinique avant tout)
Daniel Robin (Chemin d'Avenir)
Jean-Michel Jean-Baptiste (SE)

4Sud

Jean-Philippe Nilor (Péyi’a)
Alfred Marie-Jeanne (GSPM)
Philippe Petit (UDI)
David Liméry (sans étiquette)
David Dinal (Alians Matinik)