Décès de Didier Poidyaliwane, ancien membre du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie

politique
Didier Poidyaliwane
Didier Poidyaliwane est mort le 12 janvier 2022 ©NC la 1ère
Âgé de 55 ans, Didier Poidyaliwane est décédé ce mercredi soir. Ce membre de l’Union calédonienne avait notamment été en charge des affaires coutumières.

On a appris ce mercredi 12 janvier la disparition de Didier Poidyaliwane, à l’âge de 55 ans, des suites d’une longue maladie.
Il avait siégé pour l’Union calédonienne dans les 15ème et 16ème gouvernements, entre 2017 et 2021.

Deux gouvernements

Sous la présidence de Philippe Germain en 2017, il avait été en charge du secteur des affaires coutumières, de l’écologie et du développement durable, et des relations avec le sénat coutumier et les conseils coutumiers.
Réélu au sein de l’exécutif en 2019, sous la présidence de Thierry Santa, il animera encore le secteur des affaires coutumières, mais aussi de la culture et de la protection de l’enfance et de la jeunesse, ainsi que des questions relatives à l’identité et à la citoyenneté. Il sera nommé, avec Christopher Gygès, porte-parole du gouvernement.
Le 2 février 2021, avec ses colistiers du groupe UC-FLNKS et nationalistes et ceux de l’UNI, il démissionne du 16ème gouvernement, provoquant la chute du gouvernement Santa. Si le 17ème gouvernement est désigné le 17 février, il faudra attendre le 8 juillet pour qu’il entre en fonction avec l’élection de son président Louis Mapou.

Une carrière au sein de l’Adraf

Originaire de la tribu de Tiwaka à Poindimié, Didier Poidyaliwane avait suivi en métropole des études agricoles avant de rentrer en Nouvelle-Calédonie. Il intègre l’Agence de développement rural et d’aménagement foncier (Adraf) en 1997 et monte progressivement les échelons pour finir par accéder au poste de directeur général adjoint en 2011.
Didier Poidyaliwane avait également siégé au Conseil économique, social et environnemental (CESE).
Il avait aussi mené la liste UC aux municipales à Poindimié lors des dernières élections en 2020 face au maire sortant (et réélu) Paul Néaoutyine.

Retour sur son parcours avec Bernard Lassauce 

©nouvellecaledonie

De nombreuses réactions à l’annonce de ce décès

L’annonce de ce décès a suscité de nombreuses réactions, à commencer par celle du ministre des Outre-mer. Sébastien Lecornu se souvient de son travail sur le développement du parc de la Mer de Corail.

Le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie évoque l’homme "de communication, engagé, bienveillant et chaleureux". 

Dans un communiqué, l'Union Calédonienne s'exprime par la voie de son président, Daniel Goa. Il salue le "parcours personnel exceptionnel" de Didier Poidyaliwane. "Il laissera de bons souvenirs dans les mémoires de ceux qui l'ont croisé et bien au-delà de nos frontières" indique le communiqué.

Le Congrès, par la voix de son président, Roch Wamytan, adresse également ses condoléances. 

Le sénat coutumier réagit lui aussi au décès de celui qui avait été en charge des affaires coutumières au gouvernement.  

Le comité régional Paîcï-Cèmuhi de l’Union calédonienne fait également part de sa tristesse.  

Thierry Santa, président du 16ème gouvernement, rappelle qu’il avait su "faire le lien avec les différents interlocuteurs coutumiers pendant la crise COVID afin de préserver au mieux la vie des Calédoniens". 

Les membres "Avenir en confiance" du 16ème gouvernement rendent hommage ensemble dans un communiqué à leur ancien collègue. 

Communiqué Avenir en confiance décès Didier Poidyaliwane
Les membres "Avenir en confiance" du 16ème gouvernement saluent la mémoire de Didier Poidyaliwane. ©NC la 1ère


Yoann Lecourieux salue son ancien collègue du 16ème gouvernement, un "homme de consensus, de dialogue, et d’une rare ouverture".

Christopher Gygès avec qui il avait partagé le poste de porte-parole du gouvernement fait également part de sa tristesse. 

Vaimu’a Muliava, membre des 16ème et 17ème gouvernements, évoque la sagesse, la bienveillance et l’humilité de Didier Poidyaliwane. 


Même émotion pour Nina Julié qui se souvient de son combat pour l’environnement.

Générations NC fait part de son émotion à l’annonce du décès de cet homme que le parti qualifie de "progressiste dans ses idées et dans ses méthodes de travail", rappelant le partenariat avec Nicolas Metzdorf sur le plan d’action sur la gestion de l’eau adopté au Congrès en 2019. 

Jacques Lalié, le président de la province des Îles, évoque de son côté un "combattant de l’ombre" qui a su "imposer sa force tranquille".  

Paul Néaoutyine, président de la province Nord et maire de Poindimié, présente lui aussi ses condoléances. 


Luther Voudjo, du MNIS, salue "un homme de conciliation profonde et de convictions affirmées" qui a servi "fidèlement" la cause indépendantiste.

Ecoutez les réactions de Roch Wamytan, le président du Congrès, de Louis Mapou, le président du gouvernement, et de Yoann Lecourieux, membre du gouvernement. Elles sont recueillies par Bernard Lassauce et Carawiane Carawiane. 

©nouvellecaledonie

La mort de Didier Poidyaliwane fait réagir au-delà du cercle politique. Ainsi, le CESE, dont il avait été le vice-président, fait part de sa tristesse et souligne son sens du dialogue.  

Réaction également du consulat général d’Australie qui salue sa mémoire : "Il était généreux de son temps et a contribué à une meilleure compréhension de la Nouvelle-Calédonie par nos équipes".  

De son côté, l’association des écrivains de Nouvelle-Calédonie salue son travail en faveur de la culture.