Démission de cardiologues, justice, campagne des législatives, vigilance jaune : l'actu à la 1 du mardi 14 juin 2022

actu en bref
Mosaïque actu 1 14 juin 2022
A la Une de ce mardi. ©NC la 1ère et Météo-France NC
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin : la démission collective de cardiologues au Médipôle, l'incendie d'un cabinet médical à Koumac devant la justice, la campagne de l'entre-des-tours et les appels à report de voix ou cette vigilance pluies et houle.

Démission collective de spécialistes à l'hôpital

Quatre cardiologues ont annoncé leur départ du Médipôle pour le mois de juillet. Ils en ont avisé leur direction et le gouvernement en janvier. Parmi eux, certains pratiquent des gestes techniques urgents qui sauvent des vies, ce qui signifie une perte de chance conséquente pour le patient. Cette démission collective inquiète fortement les cardiologues libéraux, qui assurent le dépistage et le suivi des patients dans leurs cabinets.

Incendie de Koumac, comparution immédiate

Moins d'une semaine après la destruction d'un cabinet médical dans un incendie à Koumac, les auteurs ou complices de la dégradation sont présentés aujourd’hui devant le tribunal à Nouméa. En comparution immédiate. Il s’agit de deux hommes interpellés au lendemain des faits et d’un troisième qui a été déféré hier. Selon, le procureur, les jeunes gens risquent jusqu’à dix années de prison.

Agenda de campagne

Le premier tour des législatives est passé mais la campagne continue, pour les qualifiés au second. Rien que ce matin, la circulation à l'heure de pointe a été rythmée par la distribution de tracts.

  • Ce matin toujours, à Nouméa, Wali Wahetra et Gérard Reignier (FLNKS indépendantistes et nationalistes) tiennent une conférence de presse pour évoquer les perspectives du second tour.
  • Cet après-midi à Dumbéa-sur-mer, Nicolas Metzdorf et Philippe Dunoyer (Ensemble ! Majorité présidentielle) visitent les Jardins d'Apogoti.
  • Des candidats qui se succèderont jusqu'à vendredi dans l'invité de la matinale radio. Aujourd'hui, place à Gérard Reignier. L'entretien sera à retrouver ici.

Qui appelle à voter qui ? 

  • En ce qui concerne les reports de voix, les deux candidats déchus du Rassemblement-LR ont appelé à soutenir les loyalistes qualifiés au second tour.
  • Ce n’est pas le cas de Pascal Lafleur, qui ne donne aucune consigne à ceux qui ont voté pour lui. Le fils de Jacques Lafleur, qui a recueilli 7,4 % de voix, confirme qu’il ne se reconnait pas dans la coalition loyaliste. Il ne soutient donc pas la candidature de Philippe Dunoyer dans la première circonscription.
  • Les Insoumis dans le cadre de la Nupes, appellent quant à eux à voter pour les candidats indépendantistes. "Ils affrontent ceux marqués du sceau royal de la macronie", écrivent-ils dans un communiqué. "Ces deux-là nous promettent déjà un tsunami, une nuée de sauterelles en cas de défaite de leur camp. La main est même tendue vers l'extrême-droite. Avec les pires propositions des différents plans de Macron 2, ils nous préparent un avenir dans le chaos. La seule décision de revenir sur le gel du corps électoral, de remettre une cause la validité de l'Accord de Nouméa, ne nous conduit pas vers un avenir harmonieux respectueux du peuple et de la nature", attaquent les Insoumis qui pointent "la gravité que représenterait cette majorité présidentielle ici pour la construction de notre pays et ailleurs".
  • Et le Rassemblement national s'est exprimé sur le sujet ce matin.

Trente communes en vigilance jaune

Avis de vigilance jaune pour trente communes sur 33. Seules Voh, Kaala-Gomen et Koumac ne sont pas concernées. L'appel à prudence concerne les fortes pluies et orages, mais aussi la houle. Une houle longue de Sud Sud-Ouest qui a grossi la nuit dernière, entre 3,5 et 4 mètres sur la pointe Sud et l'Ile des Pins, et entre 3 mètres et 3.5 m sur la côte Ouest au sud de Koné.

A l'ordre du jour du Congrès 

La commission permanente du Congrès en séance publique, à partir de 9 heures. Notamment l'ordre du jour, quatre projets de délibérations à examiner : sur le contrat simple entre entre la Nouvelle-Calédonie et l’école privée internationale James-Cook; le statut particulier des personnels paramédicaux de Nouvelle-Calédonie; ou encore les normes de construction.

21 bateaux dans la Groupama race

Du sport avec de la voile. On en sait un peu plus sur la composition de la Groupama race. Top départ dimanche prochain. Cette année, ils seront 21 bateaux engagés. Une participation calédonienne record avec 17 bateaux inscrits et 28 femmes prêtent à relever le défi. Parmi les participants, à surveiller, l’équipage australien d’Antipodes qui ne vient pas en Nouvelle-Calédonie pour faire de la figuration.

Les Cagous s'envolent demain pour Saïpan

J-5 des Mini-Jeux du Pacifique à Saïpan. Les athlètes cagous sont dans les starting blocks, avant le départ pour les îles Mariannes du nord. Ils prennent l’avion demain, ils sont 71 à participer à cette compétition.