Justice, délinquance, vidéosurveillance et agriculture : l'actu à la 1 du 30 avril 2022

actu en bref
L'essentiel de l'actualité de ce samedi 30 avril avec une mise en examen pour assassinat après la mort d'un homme à Pouembout ce mercredi, la baisse des chiffres de la délinquance en province Sud, la vidéosurveillance qui se développe à Pouembout et les agriculteurs en colère réunis à Téné.

Un homme de 41 ans mis en examen pour assassinat ce vendredi

Il est soupçonné d’être le responsable de la mort de son oncle qui a eu lieu mercredi à Pouembout. Selon le parquet, le tireur s’était rendu au domicile de sa victime passablement alcoolisé. C’est à ce moment qu’il a tiré un coup de fusil mortel. Un acte que l’accusé explique par un conflit ancien entre son père et son oncle.

Un véhicule brulé du côté de Saint-Louis

Ce samedi matin, la gendarmerie a coupé la route entre Saint-Michel et la Coulée. Une carcasse d’un véhicule était sur la chaussée et a dû être enlevée.

La sécurité au cœur des discussions hier à la province Sud

Le Conseil provincial de prévention de la délinquance s’est réuni ce vendredi dans l’hémicycle de la maison bleue à Nouméa. Parmi les enseignements, la baisse des chiffres de la délinquance en province Sud. 900 faits de moins en 2021 par rapport à 2020. Concernant l’atteinte aux biens, on frôle les moins 24%, soit 469 faits en moins au premier trimestre 2022 par rapport à la même période l’an dernier. Les confinements, les couvre-feux et la forte présence des forces de sécurité fin 2021 ont certainement aidé à la baisse.

La vidéosurveillance se développe à Dumbéa

La mairie de Dumbéa continue sa politique de vidéosurveillance, la ville a inauguré hier son nouveau centre de supervision urbain. C’est là-bas que les agents de police observeront désormais les images des 23 caméras de vidéoprotection en fonction dans la commune.

Les agriculteurs sont en colère

Une centaine de personnes s’est rassemblée hier sur le champ de Foire de Téné à Bourail. Pour elles, il s’agit de répondre surtout à l'urgence d'un contexte économique morose pour le secteur. Entre hausse des prix des produits agricoles et intempéries.

Les Républicains calédoniens appellent "à l'union des forces non-indépendantistes"

C'est dans un communiqué signé Sonia Backès, Christopher Gygès, Willy Gatuahau et Naia Wateou que les Républicains se sont exprimé ce vendredi. Un appel à l'union : "cette volonté d’union, les Calédoniens l’ont tant de fois exprimée, il nous faut désormais répondre à cette attente et à cet espoir. C’est la raison pour laquelle, nous appelons toutes les forces non-indépendantistes à se retrouver et à s’unir dans un vaste mouvement, comme nos anciens avaient su le faire en 1977 lorsque l’urgence le réclamait. Ce grand mouvement non-indépendantiste a vocation à tenir toute sa place à la table des négociations qui seront menées avec l’État et les indépendantistes. Notre union, construite sur la sincérité, sera notre force."

Agressions sexuelles sur mineures dans la natation en Nouvelle-Calédonie : qui savait ?

Mercredi nous vous révélions que le procureur de la République de Nouméa avait ouvert deux informations judiciaires visant des faits d’attouchements sexuels sur des mineures de moins de 15 ans. Plus d'éléments sur cette enquête à retrouver dans cet article. 

Polynésie : la fin de la dépêche de Tahiti

Six ans après la fermeture des Nouvelles de Tahiti, la cour d’appel de Papeete a prononcé la liquidation judiciaire du quotidien. Elle confirme la décision prise le 12 octobre 2020 par le Tribunal mixte de commerce. Près de 70 personnes travaillent pour ce titre dont le premier numéro était paru en 1964.

Un weekend de sport 

  • Avec du football et la suite de la Super Ligue ce samedi : Tiga reçoit Ne Drehu à 17h30 au stade Numa-Daly de Nouméa pour un choc entre le premier et le deuxième. Magenta reçoit Horizon Patho un peu plus tôt dans l’après-midi, à 15 heures.
  • Les haltérophiles sont eux à Boulari au Mont-Dore pour la quatrième manche du championnat territorial. C’est le dernier moment pour réaliser les minima et se qualifier pour les Mini-jeux du Pacifique de Saipan en juin.
  • Et puis les rameurs se lancent ce matin sur les championnats de Calédonie de vitesse V1.