nouvelle calédonie
info locale

Liste spéciale, leptospirose, grève d'Aircal: l'actu à la 1 du vendredi 29 mars 2019

l'actu du matin
Image de l'Actu à la 1 le 29 mars 2019.
©NC la 1ere et DR
L'essentiel de l'actualité en Nouvelle-Calédonie ce matin avec l'affichage de la liste électorale spéciale pour les provinciales, l'alerte à la leptospirose et la grippe A ou la poursuite de la grève chez Aircal.

La liste spéciale pour les provinciales peut être consultée

La liste spéciale qui énumère les électeurs pouvant voter aux provinciales est rendue publique aujourd'hui. Elle est consultable dans les mairies à titre provisoire. Les recours peuvent être déposés auprès du tribunal jusqu'au 8 avril. 
Critères d'inscription, procédures en contentieux: on en parlait à 7 heures avec le secrétaire général adjoint du haut-commissaire, Ulric de la Borie de la Batut, qui était l’invité de la matinale radio.
 

Le MNIS, nouvelle génération d'indépendantistes

Pour rester dans les provinciales, le Mouvement néo-indépendantiste et souverainiste s'est lancé dans la course, avec son président Luther Voudjo pour tête de liste dans le Sud. Hier, le MNIS a dévoilé ses ambitions. Il espère une alliance politique avec le FLNKS.
 

Alerte à la leptospirose, et la grippe A

Soyez vigilants: la dengue, la leptospirose et la grippe A ont presque les mêmes symptômes. Or, les autorités sanitaires alertent: la leptospirose a fait une trentaine de victimes, et deux décès liés à la maladie ont été signalés en février. Cette pathologie transmise par le rat touche particulièrement Kaala-Gomen, Ouegoa et Ponérihouen.
Attention aussi au début d’épidémie de grippe A, une centaine de cas ont été recensés depuis janvier. 
 

Encore un jour de grève à Aircal

Il faut de nouveau s'attendre à un trafic aérien domestique perturbé, aujourd'hui. Faute d'accord trouvé entre la direction d'Air Calédonie et les grévistes du SPAC, le mouvement entame son second jour. Hier, tous les vols de la matinée ont été annulés.
 

Les ateliers du tourisme restitués aux Kunié 

Grève qui a perturbé la restitution des deux ans de travaux en ateliers destinés à définir un schéma de développement touristique pour l'île des Pins. Elle a eu lieu en plus petit comité que prévu - une cinquantaine de personnes. L'enjeu, poser les fondations d'un tourisme durable et faire monter en compétence les professionnels locaux. L’année dernière, Kunié a reçu 82 paquebots et 190 000 touristes.
 

Fin des assises de la culture

Ouvertes mercredi, les assises de la culture s'achèvent au centre Tjibaou aujourd'hui, par la coutume d'au revoir prévue à 16h30. Cette dernière journée doit être consacrée aux notions de gouvernance partagée et de calendrier culturel partagé.
 

Les bars à kava face aux droits d'auteur

A partir du troisième trimestre, les gérants de nakamals qui diffusent de la musique devront s'acquitter de la redevance de droit d'auteur. Un forfait à l'année d'un montant de 60 000 F, comme la Sacenc l'a expliqué hier matin.
 

Le «challenge» des produits locaux à la cantine

Des crevettes à la cantine? Le déjeuner d'hier n'est pas passé inaperçu, dans les 27 collèges, lycées et internats du pays qui relevaient le défi de l'opération «Cantines à l'unisson». Les chefs cuisiniers devaient confectionner un repas avec le plus de produits locaux possibles. Un déjeuner que des producteurs sont venus partager avec les demi-pensionnaires.
 

L'emploi local en Calédonie vu de Polynésie

Notre loi du pays sur la protection de l’emploi local intéresse la Polynésie, dont le gouvernement veut se doter d’un dispositif similaire. Avant de finaliser le projet de texte, il a souhaité échanger avec la Nouvelle-Calédonie. D'où la visite de la ministre polynésienne du Travail. Hier matin, Nicole Bouteau a été reçue par la commission paritaire de l’emploi local.
 

Le salon de l'habitat déménage

Le salon habitat et déco se veut le rendez-vous «pour construire, aménager et décorer sa maison». Il ouvre ses portes pour trois jours à l'entrée de Nouville. Mais pas à la Maison des artisans: l'édition 2019 déménage sur le terrain à droite de l’avenue James-Cook entre le bâtiment des transitaires et la direction du port autonome, juste avant le pont.
Ouvert de 9 heures à 18 heures, entrée gratuite. 
 

Pas de convention, pas de piscine

Depuis six semaines, les associations qui utilisent le centre aquatique de Pouembout n'y ont pas accès à cause d'un problème administratif. En attendant la signature de conventions avec la province Nord, près de 350 licenciés en triathlon, apnée et natation doivent prendre leur mal en patience.
Publicité