Jean-Baptiste Moilou garde la mairie de Belep

élections belep
Mairie et maire de Belep
©NC la 1ere
Belep conserve son maire sortant. Jean-Baptiste Moilou a été élu jeudi soir pour un nouveau mandat, quelques jours seulement après les violences survenues dans l'archipel du Nord calédonien.
Belep a fermé le ban : ce jeudi soir, la quatrième commune en-dessous des mille habitants a installé son conseil municipal. Jean-Baptiste Moilou a obtenu la confiance de huit élus sur quatorze, puisqu'il y a eu six votes blancs. Il devient le onzième et dernier maire désigné suite au premier tour. 
 

Courte avance dans les urnes

Le 15 mars, sa liste «Dau Ar pour tous» avait devancé de peu, dans les urnes, celle d’Albert Wahoulo intitulée «Belep : identité et destin partagé». Jean-Baptiste Moilou le maire sortant avait reçu 50,3 % des suffrages face à son prédécesseur. Le voilà à l'orée de son troisième mandat à la tête de la commune.
  

Quatre adjoints

A présent que la nouvelle équipe est en place, il sera appuyé par quatre adjoints, tous de sa liste :
• premier adjoint, Franck Bouanaoue ;
• deuxième adjointe, Juliette Thale ;
• troisième adjoint, Anaclet Bouanaoue ;
• et quatrième adjointe, Darine Gueleme.
 

Contexte délicat

Une mise en place qui intervenait dans un contexte délicat, suite au drame survenu il y a une dizaine de jours dans l'archipel. Une réunion est prévue lundi 1er juin pour évoquer le sort des habitants menacés d'expulsion.

La réaction de Jean-Baptiste Moilou, recueillie par Alix Madec :

Election du maire de Belep