publicité

Tout le Grand Nouméa a retrouvé la cantine

La cantine a repris du service dans toutes les écoles publiques de Nouméa, Dumbéa et Païta. Il était suspendu suite aux intoxications alimentaires en série. Ce retour des plateaux-repas intervient après un nettoyage complet des cuisines de Newrest et un renforcement des contrôles sanitaires. 

Retour à la cantine, pour ces élèves de l'école Ohlen, le 8 novembre. © NC la 1ere / Coralie Cochin
© NC la 1ere / Coralie Cochin Retour à la cantine, pour ces élèves de l'école Ohlen, le 8 novembre.
  • Par Françoise Tromeur
  • Publié le
Au menu, jambon mayonnaise, hoki pané, purée de pommes de terre et de carottes puis fromage blanc vanillé. Le retour aux habitudes de cantine se fait avec deux sources de protéines et aucun fruit, ce midi, dans les écoles publiques de Païta. Mais pour certains enfants de l'école Heinrich-Ohlen, l'important est de manger chaud. «Moi, je trouve que c'est pas si mal, que la cantine revienne, réagit cette élève de l'établissement situé dans le village. Parce qu'avant, c'était des repas froid. Là, ça me fait plaisir d'avoir un repas chaud.»
Ecoutez le reportage radio de Coralie Cochin.
 

Armoires vérifiées et réfectoires nettoyés

Du côté des mairies, on assure avoir pris les mesures nécessaires pour améliorer l’hygiène des repas. «Pendant les vacances scolaires, nous avons fait vérifier toutes nos armoires froides et nous avons effectué un nettoyage complet de nos cantines», relate notamment Lionel Achard, chef du service de la vie scolaire à la mairie de Païta. 
 

Plus à Nouméa depuis fin septembre

Les 52 écoles publiques de Nouméa se passaient des plateaux-repas préparés par Newrest depuis le 27 septembre, après une énième suspicion d'intoxication alimentaire à la cantine. Dumbéa, Païta et le Mont-Dore ont fait sans, également, à compter du lundi 1er octobre.
 
Ecole Paddon, le papa d'Anaëlle venu récupérer sa fille prise de violents vomissements après le repas. © NC la 1ère
© NC la 1ère Ecole Paddon, le papa d'Anaëlle venu récupérer sa fille prise de violents vomissements après le repas.
 

Prolongé

Il s'agissait d'abord de laisser à Newrest le temps de désinfecter ses locaux. Mais suite à un nouvel épisode qui a touché une trentaine d'élèves de James-Paddon, à Païta, la suspension du service a été décidée jusqu'aux vacances. A la rentrée, le Mont-Dore reprenait mais pas les trois autres municipalités.
 

Autorités rassurantes

Du moins jusqu'à ce 8 novembre. Si les mesures préconisées par les experts du gouvernement n'ont pas encore toutes été mises en œuvre, les autorités sanitaires estiment désormais que les conditions étaient réunie pour la reprise des livraisons par Newrest. «L'entreprise a fortement augmenté le nombre d'autocontrôles», souligne notamment le directeur de la Davar.
Ecoutez Gérard Fallon au micro de Jeannette Peteisi.  
«D'énormes efforts ont été faits»
 

Les doutes d'EPLP

Tout semble rentré dans l’ordre. Mais pour EPLP, «cela reste encore à prouver»: Ensemble pour la planète souligne que ni les résultats d’analyse, ni le rapport définitif des deux experts mandatés par le gouvernement n’ont encore été communiqués aux associations et aux municipalités. «Si des mesures ont été prescrites à Newrest et aux mairies, reste à s'assurer de leur effectivité», réagit sa présidente, Martine Cornaille.
 

Message au gouvernement

Et EPLP «s'arc-boute sur la chose suivante: des fonctionnaires en charge du contrôle et de la police de l'établissement Newrest ont failli à leur devoir. Compte-tenu des éléments dont nous disposons, un prononcé de fermeture administrative aurait dû avoir lieu dès décembre de l'année dernière. Pourquoi le gouvernement ne nous indique-t-il pas les sanctions, les mesures, qui sont prises pour mettre fin à ce désastreux laxisme?»
Ecoutez Martine Cornaille au téléphone de Coralie Cochin.
«Désastreux laxisme»
 

Réunion

Cette solution de la reprise ne satisfait décidément pas tout le monde. Une réunion entre représentants des parents d'élèves était prévue ce soir à la FOL pour réfléchir à des alternatives au système actuel des cantines. Et le menu annoncé pour vendredi? Boulettes de bœuf à la sauce tomate, pâtes, salade de fruits et Scotch finger.

Le reportage télé de Brigitte Whaap, Coralie Cochin, Jeannette Peteisi et Carawiane Carawiane.
REOUVERTURES CANTINES NOUMEA

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play