Rentrée bis, Kouaoua, justice, Covid : l’actu à la 1 du mardi 23 février 2021

l'actu du matin
Actu à la 1 du 23 février 2021
©NC la 1ere

L’essentiel de l’actualité : la rentrée décalée en certains endroits de Calédonie, Kouaoua qui suspend ses services publics, le procès de Philippe Gomès à nouveau renvoyé, la piste de bulles sanitaires, les tests pour les personnels navigants ou la vaccination en maison de retraite.

Ils ont fait leur rentrée (un peu après)

Pour certains petits Calédoniens, la rentrée scolaire aura eu lieu une semaine après la date officielle. Du fait des pluies en général et de la dépression Lucas en particulier, c’est hier que la classe a repris dans une partie des établissements de Lifou, Houaïlou ou Ouégoa.

 

Attention, orages

A Voh, les élèves scolarisés à la Felp sur Tiéta ont été renvoyés chez eux hier, à la mi-journée. Une évacuation d’urgence face à la crue de la rivière. 
Plus d’alerte orange aujourd’hui, mais la prudence reste de mise. Un tiers des communes sont en avis de vigilance jaune aux fortes pluies et aux orages, dans le Nord : Belep, Poum, Koumac, Kaala-Gomen, Voh, Koné, Pouembout, Ouégoa, Pouébo, Hienghène, Touho et Poindimié.

Kouaoua aussi en mode «ville morte»

Kouaoua où aucun service public municipal ne devrait fonctionner aujourd’hui, ni demain. Comme sa voisine Houaïlou, la mairie de la petite commune entend interpeller sur la délinquance et les incivilité. Une réunion doit avoir lieu à 9 heures ce matin, au centre administratif. 

 

Une habitation brûlée à Touho

Une maison de Touho ravagée par les flammes dans la nuit de dimanche à lundi. C’est d’abord le véhicule du propriétaire qui aurait pris feu, avant que le sinistre ne se propage à la maison. 

 

Le procès de Philippe Gomès pour prise illégale d’intérêts renvoyé au 8 octobre

Prévu en décembre, repoussé au 23 février, il vient de faire l'objet d'un ultime renvoi, au 8 octobre cette fois. Le procès de Philippe Gomès n'aura donc pas lieu aujourd’hui, au tribunal de Nouméa, suite à l’absence de son avocat parisien Jean-Yves Leborgne.
Mis en examen en avril 2019, le député de la deuxième circonscription est accusé de prise illégale d’intérêts alors qu’il présidait le conseil d’administration de Nouvelle-Calédonie Energies, de 2016 à 2018. Il est soupçonné d’avoir voté des subventions pour NCE - qui porte le projet de nouvelle centrale - alors qu’il était élu. 

L’invitée de la matinale

Economie, à présent : l’Invitée de la matinale radio de ce mardi est Mimsy Daly, la nouvelle présidente du Médef, pour  répondre aux questions de Charlotte Mestre et des auditeurs.

La Calédonie et les projets de bulles sanitaires

Des bulles sanitaires avec le Vanuatu et avec Fidji : pourquoi pas, mais en étudiant les conditions. Pas question de mettre en péril le statut Covid-free de chaque archipel. Afin de définir les conditions des accords de libre circulation, la Calédonie va solliciter la Communauté du Pacifique pour une mission d’appui. Nous pourrions alors voyager sans contraintes vers deux autres territoires, en plus de Wallis-et-Futuna.

 

Les personnels navigants testés plus souvent

Pour rester sur le sujet de la pandémie, le protocole sanitaire de nos personnels navigants a été modifié. Hôtesses, stewards, pilotes et copilotes : ils devront effectuer un test PCR non plus tous les quatorze, mais tous les sept jours. Un principe de précaution après l’annonce du cinquantième cas de Covid. Il s’agissait d’un copilote d’Aircalin de retour en Calédonie, suspecté de porter  un variant du virus. Les analyses ont démontré le contraire.

 

Lent début de la vaccination dans les maisons de retraite

Vingt personnes âgées vaccinées, hier, au centre de retraite Kiwanis, à la Foa. Elles ouvrent la nouvelle étape de la stratégie vaccinale. Les injections ont eu lieu sur place, une équipe de la Dass avait fait le déplacement. Dans les autres établissements, on se prépare encore à la mise en œuvre de la vaccination.

 

Une Anse-Vata à «réparer» 

Au début du mois, le passage de Lucas laissait la plage de l'Anse-Vata dans un triste état. Après l'enlèvement des farés, la semaine dernière, des travaux de sécurisation ont commencé. En attendant le début d'une réfection de plus grande envergure, prestataires et installations de bord doivent s’adapter, ou disparaître. 
A retrouver aujourd’hui sur notre site

Rendez-vous à l’aveugle avec l’AVH

Se séduire sans se voir, ou comment dépasser complexes, timidité et préjugés. C’est le concept développé pour la première fois hier soir, par l’Association Valentin-Hauÿ : un speed dating les yeux bandés. Sept hommes et sept femmes, des célibataires quinquagénaires en quête de rencontre, ont participé à ce premier repas-rencontre à l’aveugle. Le concept sera renouvelé chaque dernier lundi du mois, pour une nouvelle tranche d’âge.