Requin, justice, vaccination, Eramet, bouchons : l’actu à la 1 du mardi 27 avril 2021

l'actu du matin
Actu 1 27 avril 2021
©NC la 1ere

L’essentiel de l’actualité en Calédonie : l'attaque d'un grand requin-tigre suspectée dans la mort de l'homme retrouvé sur son paddle, les violences envers l'usine du Sud au tribunal, l’appel à vaccination, les résultats d’Eramet ou les bouchons à l’entrée de Nouméa.

Mort d’un supiste à Nouméa : un requin-tigre mis en cause

L’homme de 53 ans retrouvé mort sur son paddle foil samedi soir a bien été tué par un requin. "Selon les experts en squales ayant assisté le légiste, les traces de morsure peuvent correspondre à un requin–tigre de quatre mètres, déployant une mâchoire de 35 centimètres", a fait savoir le Parquet de Nouméa hier. C’était aussi le cas lors du drame survenu à l’îlot Maître, le 28 février. Hypothèse privilégiée cette fois, celle d’une attaque alors que le supiste tentait de remonter sur sa planche.

 

Le dossier usine du Sud côté tribunal

Actualité judiciaire dense, aujourd’hui. Cet après-midi, un des principaux auteurs présumés des exactions perpétrées contre l’usine du Sud doit être présenté en comparution immédiate. L’homme de 35 ans, originaire de l’île Ouen, a été interpellé mercredi dernier. Récidiviste et placé en détention provisoire, il devra répondre de huit chefs d’accusation : dégradation à la hache du ferry de Vale, violence volontaire avec arme sur des gendarmes mobiles ou des employés, et même destruction par incendie sur le site industriel, un fait qui lui fait encourir dix ans de prison. 

Affaire d’agressions sexuelles répétées

Un individu circulant à vélo agressait sexuellement des jeunes filles à Nouméa, en leur touchant les fesses ou la poitrine. Après surveillance de la police nationale, un homme a été interpellé jeudi dernier et placé au Camp-Est. Il a reconnu les faits pendant sa garde-à-vue. Lui aussi doit passer au tribunal ce mardi en comparution immédiate.


Avis de disparition inquiétante à Nouméa

La police a signalé hier la disparition inquiétante de Laufié Haudra, veuve Titi. Une femme de 80 ans atteinte d’un début de maladie d’Alzheimer, qui n’est pas rentrée chez elle depuis dimanche. Elle est mince, mesure 1 mètre 55 et la dernière fois qu’elle a été vue, elle portait une robe mission bleue et un pull violet. Si vous avez des éléments permettant de localiser cette dame, appelez le 24 33 00 ou contactez le 17.

L’OPT annonce deux nouveaux recours de la SCCI

La Société calédonienne de connectivité internationale a déposé deux nouveaux recours, a annoncé l’OPT hier :

  • d’une part, un dépôt de plainte auprès du parquet national financier, relatif au marché du câble sous-marin attribué à la société ASN (lire ici);
  • d’autre part, un recours déposé au tribunal administratif contre le Congrès, pour contester à nouveau le cadre réglementaire du monopole des télécoms en Calédonie.

Un enfer de bouchons

Il pleut sur le Grand Nouméa, et cela n’augure rien de bon en matière de circulation. Or, les automobilistes qui rallient Nouméa chaque matin depuis l’agglomération doivent affronter d’interminables bouchons. Depuis début février et le passage de Lucas, la situation habituelle est compliquée par les éboulements à Nakutakoin et Katiramona. De nombreux mois et près d’un milliard de francs seront encore nécessaires pour dégager les quelque 150 000 m3 de terre qui barrent la route entre Dumbéa et Païta.

Le gouvernement veut stimuler la vaccination

10 % de la population calédonienne est vaccinée anti-Covid-19 et près de 36 000 personnes ont reçu une première dose : c’est le bilan dressé par le gouvernement hier à l’issue d’un premier trimestre de vaccination. Le rythme a ralenti. L’exécutif mise sur la pédagogie pour relancer le mouvement et atteindre 15 000 doses par semaine. Prochaine étape, étendre la vaccination aux personnes de plus de cinquante ans. Une proposition qui sera débattue ce matin en collégialité.

 

La capitale fidjienne se confine

A Fidji, Suva a entamé ce lundi un confinement de quatorze jours. Les autorités espèrent stopper une propagation du coronavirus. Plusieurs cas de Covid-19 sont apparus suite à un enterrement qui a réuni 500 personnes. 


Perth se déconfine

A l’inverse, la ville australienne de Perth et sa région ont fini cette nuit trois jours de confinement. Mesure décrétée en fin de semaine dernière, après la découverte d’une faille dans le système de quarantaine. Des milliers de personnes ont été testées ces derniers jours, mais seuls deux cas de Covid-19 ont été recensés. Ce confinement express avait entrainé la suspension de la bulle TransTasman du côté de la Nouvelle-Zélande. Les autorités kiwies décideront demain si tous les vols vers le Western Australia peuvent reprendre.

Les chiffres rassurants d’Eramet

Au premier trimestre, le chiffre d’affaires du groupe Eramet a augmenté de + 8% comparé aux trois premiers mois de 2020. Un résultat marqué par la "très bonne performance opérationnelle des activité minières historiques" : au Gabon, mais aussi en Calédonie où 1,1 million de tonnes de minerai a été produit par la SLN. 
Soit une hausse de + 14 % "malgré des perturbations sociétales et météorologiques" - les derniers blocages liés au dossier usine du Sud et les pluies incessantes ont pénalisé la production, l’alimentation des fours de Doniambo, et les exportations de minerai. 

La SLN a augmenté ses exportations de minerai de 31 %

La production de ferronickel est en baisse de 17 %. Les ventes de ferronickel reculent de 24 %. "Les volumes de minerai exportés à faible teneur suivent cependant la trajectoire du projet d’export", poursuit Eramet, et affichent une hausse de 31 %, à 433 000 tonnes. Si on ajoute la forte augmentation des prix du nickel et du ferronickel, on obtient des ventes qui ont progressé de 11 %. 


L’Invité de la matinale

Le président de la province Îles, Jacques Lalié, est l’invité de la matinale radio, aujourd’hui. Il répond aux questions de Charlotte Mestre. 

Cinéma du monde : Nouméa fait son festival 

Le Festival de cinéma du monde commence ce soir à Nouméa, par la diffusion du film La Première marche, à 18h30, au Centre d’art (tarif, 500 F). Jusqu’au 13 mai, 21 projections seront proposées autour de l’adolescence, en différents endroits. Programme et infos pratiques ici