Retour du Conseil d'État, bilan de campagne, bureaux de vote : l'actu à la 1 du mercredi 8 décembre 2021

actu en bref
61afc6ddd3176_capture-d-ecran-2021-12-08-a-07-40-44.png
Retour du Conseil d'État, bilan de campagne, bureaux de vote : l'actu à la 1 du mercredi 8 décembre 2021 ©NC1ère
L'essentiel de l'actualité ce mercredi 8 décembre 2021 avec la réponse du conseil d'Etat, la préparation des bureaux de vote, la fin de campagne des loyalistes et la réponse des indépendantistes.

Peut-on tout dire sur les réseaux sociaux ? 

Les réseaux sociaux font partie intégrante de nos vies apportant autant de solutions que de problèmes. Menaces, insultes et appels à la haine sont devenus monnaie courante en Nouvelle-Calédonie via Facebook, mais en parallèle, les condamnations sont de plus en plus fréquentes. Le parquet a annoncé hier deux nouvelles condamnations. Le premier est lié à une affaire qui avait fait couler beaucoup d’encre. Celle des décisions de justice de fin précoce des septaines en août dernier.

Suite à de fausses informations qui circulent justement sur les réseaux sociaux, le procureur de la République apporte des précisions, dans une autre affaire. Cela concerne l’accident mortel survenu samedi, à Poindimié, et qui a coûté la vie à une personne. Le procureur précise que "le véhicule mis en cause était conduit par un fonctionnaire de la police nationale, affecté de longue date sur le territoire."

Le parquet entend faire toute la lumière sur cette affaire, dit-il, "afin de déterminer,  de manière objective et impartiale, tous les niveaux de responsabilité dans cet accident  mortel de la circulation  routière." Et puis autre affaire qui suscite l’émoi sur Facebook. Une vidéo montrant une jeune fille se faire tabasser par un groupe de personnes, près d’une mangrove. La police demande aux internautes de ne pas relayer la vidéo et précise qu’une enquête a été ouverte.

Le bilan de campagne des Voix du Non 

"Une campagne électorale était possible", c’est le message partagé par les partisans d’une Calédonie française. En chiffres, c’est 109 réunions de proximité, 50 mille tracts distribués, une communication numérique active. Malgré le choc du Covid et la non-participation des indépendantistes l'appel à voter dimanche semble avoir été entendu. De son côté, Calédonie Ensemble était hier en campagne pour le Non à la tribu de Ouatom à La Foa. Un meeting en petit comité, dans le respect du protocole sanitaire. Objectif : convaincre les électeurs d’aller voter dimanche quelle que soit leur opinion.

Le FLNKS condamne la campagne loyaliste

Eux ne participent pas à la campagne officielle, mais condamnent la campagne menée par les Voix du Non. Une campagne, qui selon les jeunes du FLNKS, ne fait que dénigrer le projet d’indépendance. » Les jeunes du FLNKS qui appellent au calme, à la maîtrise et à la non-participation. De son côté, le Comité Stratégique Indépendantiste IAAI invite la population d’Ouvéa et l’ensemble des Calédoniens à « ne pas se rendre dans les bureaux de vote le 12 décembre mais de rester chez soi dans la sérénité et dans le calme afin d’observer une journée entière de deuil. » A noter que le président du Congrès ne sera pas à Nouméa pour le référendum. Roch Wamytan s’est envolé pour New York avec une délégation indépendantiste, composée notamment de Michael Forest et Charles Wea. Ils sont attendus le 9 décembre pour une intervention devant les Nations Unies.

Bureaux de vote à Nouméa

À J-4 de la consultation référendaire, les préparatifs se poursuivent dans les communes du territoire. Dimanche, les 307 bureaux de vote ouvriront leurs portes à 7h . Zoom sur la ville de Nouméa qui se prépare à monter ses bureaux de vote. Si vous votez à Païta. Sachez que les bureaux de vote n°1 et 2 du dock socioculturel sont déplacés à l’Arène du Sud. Pas de changement pour les autres bureaux de vote. À noter que les délégués de la commission de contrôle de l’Etat sont désormais au complet. 270 en tout.Ils suivront une session de formation avant de se répartir dans les bureaux de vote sur l’ensemble du territoire pour le scrutin de dimanche.

Report du référendum : la réponse du Conseil d’Etat 

La décision était forcément très attendue à cinq jours du référendum. Sans surprise, le Conseil d’Etat a décidé de rejeter la requête de ces électeurs et associations calédoniens. L’ordonnance prise revient points par points sur les arguments pour un report du Référendum. Sur le plan sanitaire, alors que les plaignants parlent de circonstance exceptionnelle justifiant un report, le Conseil d’Etat sans remettre en cause la gravité de la crise connue par la Calédonie, fait valoir la situation du pays avec un taux d’incidence à 48 cas pour 100.000 et avec un taux de couverture vaccinale très élevé. Les mesures de protections sanitaires encore en vigueur ne font pas non plus obstacle au déroulement de la campagne selon les juges. Pour ce qui est du deuil, là-aussi c’est une fin de non-recevoir. Le Conseil d’Etat estime que cette circonstance ne saurait caractériser par elle-même une atteinte à une liberté fondamentale qui justifierait un report. Enfin concernant les inscriptions dans les bureaux délocalisés, perturbées à cause de la crise sanitaire et du confinement, là aussi pas de problème pour le Conseil d’Etat qui met en avant le fait que les délais pour ces inscriptions ont été repoussés.

La maison de Noël à Koutio

Ouverture officielle du refuge du Père Noël hier soir à Koutio. Une année particulière notamment avec la crise sanitaire. À noter également qu’à Nouméa, à l’Anse-Vata, on peut admirer la Maison des Martin depuis une semaine, de 19h à 22h, avec port du masque obligatoire et sans la partie jardin. Par contre, l’autre maison de Noël de Koutio, celle de la famille Ludeau, ne propose pas d'événement cette année à cause de la crise. 

Manifestation anti-vaccination devant NCla 1ère

Ce mercredi matin est également marqué par une manifestation devant la station de NCla 1ère. Une trentaine de manifestants anti-vaccination et pass sanitaire se sont réunis à l’entrée des studios afin de défendre la liberté d’expression.