Déconfinement : un dispositif très assoupli du 4 mai au 14 juin

coronavirus
Coronavirus, point presse du 29 avril
©NC la 1ere
A partir de lundi prochain, nouvelle étape dans le déconfinement progressif en Nouvelle-Calédonie. Dans le dispositif qui sera valable pour six semaines, la plupart des activités quotidiennes pourront reprendre, parfois sous conditions. 

Un contexte positif

«Ça fait 25 jours que nous n’avons maintenant plus de cas positif», pose Thierry Santa, le président du gouvernement. Si les dépistages quotidiens restent négatifs jusqu’à dimanche, « nous allons atteindre un taux de 99,3 % de probabilité qu’il n’y ait pas de circulation du coronavirus en Nouvelle-Calédonie. Par ailleurs, un certain nombre de mesures très strictes ont été mises en place pour garantir l’absence d’introduction du virus.» 

L’arrêté que va signer le gouvernement ce mercredi sera valable pour une durée de six semaines, soit, jusqu'au 15 juin, « le temps que la cellule anticipation », a précisé Thierry Santa « propose de prendre pour améliorer encore nos dispositifs institutionnels de détection et de traitement d’un cas le plus rapidement possible ». Les différents services et directions opérationnels de l’État, de la Nouvelle-Calédonie, des provinces et des communes, travailleront chacun dans leur domaine de compétences et en synergie. 
 

La plupart des activités autorisées, certaines sous conditions

Le principe général est que « toute activité et manifestation sera à nouveau autorisée dès lors qu’elle respecte strictement les gestes-barrières ». 

Mais certaines activités ne peuvent pas respecter le principe de distanciation sociale. S’il est facile d’identifier les participants, la manifestation est autorisée. C’est le cas de l’école ou de l’activité sportive. Concernant les bars, ils pourront rouvrir avec l’obligation de servir à table et une distanciation suffisante entre les tables.
Ciné city
©NCla1ère

Pour d’autres activités, elles seront autorisées uniquement avec le port du masque. Par exemple les salles de spectacle, cinémas, ou les salles de jeux pourront ainsi rouvrir lundi. Concernant les transports en commun, qu’ils soient aériens, maritimes ou routiers, ils pourront reprendre avec un remplissage normal des avions, bateaux ou bus, à condition là encore que les passagers portent un masque. 

Les activités ou manifestations qui ne pourront pas respecter la distanciation sociale, pour lesquelles on ne pourra pas identifier les participants, et pour lesquelles le port du masque ne pourra pas être imposé, resteront interdites
Il s’agit des compétitions sportives, des grandes manifestations culturelles ou communales, mais aussi des boîtes de nuit ou des nakamals.

A noter que dès vendredi, la reprise de l’activité sportive individuelle sera autorisée, pour des activités de type golf, gym ou équitation. 
retour à l'école lifou
©Albert Sio
 

L’école reprend normalement dès lundi

L’école, qui a commencé à reprendre le 22 avril en province Sud, va se poursuivre sans demi-classe, c’est-à-dire à effectifs complets. «Cette période a permis aux équipes et aux élèves de reprendre sereinement le chemin de l’école», a estimé Isabelle Champmoreau, membre du gouvernement en charge de l’enseignement. 

Les établissements scolaires ouvrent à partir de lundi en organisation normale, a-t-elle annoncé. Avec cette précision : «Les règles d’absentéisme, sur lesquelles nous avons eu une certaine bienveillance ces dernières semaines, reviennent à la normale.» Des évaluations sont en train d’être mises en place, a signalé Isabelle Champmoreau, pour évaluer les points à approfondir et reprendre. 

Une scolarisation qui se poursuivra avec les mêmes recommandations sanitaires de lavage des mains, sens de circulation alterné, aménagement des récrés et du temps de cantine, ou encore nettoyage des locaux. Une certaine souplesse pédagogique sera pour cela laissée aux enseignants. Sur la question du masque, il reste autorisé mais pas obligatoire. 
Mosaïque aéroport
©DR
 

Les rapatriements vont reprendre en mai

Concernant les prochains vols de rapatriement pour les Calédoniens toujours bloqués à l’extérieur, ils devraient se faire en provenance de Sydney et Auckland, mais pas avant les vendredi 8 et samedi 9 mai. Pour Paris, il faudra attendre d’ici le 14 ou le 15 mai. Des dates qui ne sont pas encore totalement arrêtées a expliqué le président du gouvernement. 
Le point avec Loreleï Aubry et Jerry Carissan 
©nouvellecaledonie
Gouv mesures du 4 mai au 14 juin
©Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie


Retrouvez l'intégralité du point de presse du gouvernement : 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live