publicité

Irma aux Antilles : 9 morts, 7 disparus et l'inquiétude à l'approche de l'ouragan José

Dans une conférence de presse, ce vendredi 8 septembre, le ministre de l'intérieur Gérard Collomb annonce que le passage d'Irma aux Antilles a fait au moins 9 morts, 112 blessés et 7 disparus. L'ouragan José qui se rapproche des Antilles devrait gêner les opérations engagées sur place.

© Julien Mattia / NurPhoto
© Julien Mattia / NurPhoto
  • Par Laura Philippon
  • Publié le , mis à jour le
Le bilan s'alourdit et n'est encore que provisoire. Dans une conférence de presse, ce vendredi 8 septembre, le ministre de l'intérieur Gérard Collomb, annonce que "le passage d'Irma a fait au moins neuf morts, 112 blessés et sept disparus dans les îles françaises des Caraïbes".

Le précédent bilan du gouvernement faisait état jeudi de quatre morts. L'ouragan, d'une intensité sans précédent, a dévasté les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy. L'Etat craint désormais l'arrivée du prochain ouragan José qui "devrait gêner les opérations engagées à la suite du passage d'Irma", prévient le ministre de l'intérieur.

Bilan

José dans la nuit de samedi à dimanche

"Dans la nuit de samedi à dimanche, José devrait à nouveau impacter Saint-Martin et Saint-Barthélémy, mais ne pas impacter la Guadeloupe. C'est un élément intéressant car c'est à partir de la Guadeloupe que nous avons installé notre base logistique et dont nous envoyons un certain nombre de moyen humains et matériels", a déclaré Gérard Collomb.

José


Risque sur le littoral

"José aura une force moindre parce qu'il est classé 3, mais des vents de 130 km/h sont attendus, avec une pluie moins abondante, mais des mouvements de houle de 1 à 2 mètres", poursuit le ministre qui veut que "toutes les personnes qui se trouvent en bord de mer puissent se réfugier à l'intérieur des terres".

Une liste de l'ensemble des bâtiments dans lesquels pourront se réfugier les habitants de Saint-Martin sera diffusée très prochainement.

Secourir

Selon Gérard Collomb, la priorité est de "secourir les populations et de rétablir l'ordre". "Un certain nombre de scènes de pillages ont eu lieu et le fait de pouvoir projeter des forces de l'ordre est extrêmement important".

Le ministre explique que 455 personnes sont arrivées à Saint-Martin pour maintenir l'ordre et qu'un contingent de 187 personnes supplémentaires va suivre.


Retour progressif de l'électricité

Toujours selon le ministre, "à Saint-Barthélemy, les problèmes d'électricité sont en voie d'être réglés. Sur Saint-Martin, l'électricité est rétablie à la mairie et à l'hôpital".

Les numéros d'urgence mis en place par le gouvernement à disposition des proches sont toujours très sollicités. Le ministre annonce 110 000 appels depuis leurs mise en place.


Un navire de matériel lourd

"La priorité aujourd'hui est de pouvoir continuer le travail avant que le nouveau cyclone arrive", prévient le ministre qui annonce le départ de métropole d'un navire pour "projeter des matériels lourds et un certain nombre de moyens en eau, provision d'alimentation et génie militaire". Ce navire quittera l'hexagone mardi prochain et sera dans 10 à 15 jours sur place "pour passer à la seconde phase, celle de la reconstruction".
 

Sur le même thème

ECOUTER    VOIR    S'INFORMER   Partout et à tout moment
Mobile devices
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play