Campanile et 1ère Classe vont ouvrir 16 hôtels en Outre-mer

tourisme
Le groupe hôtelier Louvre Hotels Group va s’implanter dans les départements et territoires d’Outre-mer, visant la clientèle d’affaires avec seize ouvertures d’établissements Première Classe et Campanile d’ici à 2016.

"Les complexes hôteliers situés à ce jour en Martinique, à la Réunion, en Guadeloupe ou en Guyane sont implantés dans des lieux éloignés des centres économiques et ont principalement une vocation touristique, ne satisfaisant pas les attentes des visiteurs professionnels", juge le groupe hôtelier français dans un communiqué.

Louvre Hotels Group promet qu’il "permettra à la clientèle professionnelle des DOM-TOM de bénéficier de prix inférieurs de 30% à 50% aux tarifs pratiqués localement".

Le groupe, qui agit en tant que franchiseur, a signé un accord avec un investisseur, ACI Outremer, pour ouvrir cinq hôtels à la Réunion, trois en Martinique, quatre en Guyane et quatre en Guadeloupe, tous des deux ou trois étoiles.

"Huit de ces projets hôteliers sont aujourd’hui sécurisés", représentant 490 chambres, ajoute le communiqué. Deux seront construits à l’aéroport de Pointe-à-Pitre et deux à l’aéroport de Cayenne.

Bien plus petit que le géant français de l’hôtellerie Accor, Louvre Hotels Group dispose tout de même de 1.100 hôtels dans 42 pays, sous six marques, Première Classe, Campanile, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live