publicité

Christiane Taubira se déclare favorable à la Procréation Médicalement Assistée

La PMA était le débat dans le débat, lors de l'examen du projet de loi sur le mariage pour tous à l'Assemblée nationale.
La ministre de la justice a finalement attendu que le projet de loi soit voté par les députés, hier, pour se prononcer sur cette épineuse question. 

© JOSEP LAGO / AFP
© JOSEP LAGO / AFP
  • Par David Ponchelet
  • Publié le , mis à jour le
C'est pour ne pas "brouiller" le débat parlementaire que la Garde des Sceaux a finalement attendu le vote solennel des députés pour donner son sentiment sur la Procréation Médicalement Assistée. Christiane Taubira l'a expliqué mardi soir au journal de 20 heures de France 2.
La ministre de la Justice avait eu un entretien avec François Hollande en septembre dernier pour lui faire part de sa position. 
Taubira PMA / JT 20H
##fr3r_https_disabled##
Taubira PMA / 20H France 2 / 13 février 2013

 

La Procréation Médicalement Assistée

La PMA, c’est l’ensemble des techniques permettant à un couple infertile de concevoir un enfant.
Les techniques de procréation médicalement assistée se divisent essentiellement en 2 groupes: l'insémination artificielle, qui consiste à déposer le sperme dans l'utérus, et les techniques de fécondation in vitro, qui consistent à réaliser la fécondation dans une éprouvette après recueil des gamètes mâles (spermatozoïdes) et femelles (ovules).

  • Insémination artificielle

Cette technique, qui consiste à déposer du sperme dans l'utérus d'une femme, peut être réalisée avec du sperme du conjoint (insémination artificielle avec sperme du conjoint, ou I.A.C.) ou de donneur (insémination artificielle avec donneur, ou I.A.D.).

  • Fécondation in vitro

Cette technique consiste à réunir dans une éprouvette un ovule (gamète femelle) et un spermatozoïde (gamète mâle) et à réimplanter dans l'utérus, après fécondation, le ou les embryons au stade de 4 à 8 cellules, voire à un stade plus avancé. La fécondation in vitro comporte 4 étapes.
— La première étape consiste à réaliser lors d'un cycle menstruel une stimulation ovarienne à l'aide d'inducteurs de l'ovulation qui provoquent le développement de plusieurs follicules et donc de plusieurs ovules par cycle.
— La deuxième étape consiste à recueillir les gamètes. Les gamètes mâles sont obtenus par recueil du sperme après masturbation. Les gamètes femelles sont obtenus par ponction des ovaires stimulés. Cette ponction s'effectue éventuellement sous anesthésie (locale ou générale), par voie vaginale, et sous contrôle échographique. Cette ponction dure de 10 à 20 minutes.
— La troisième étape, qui se déroule le même jour que le recueil des gamètes, consiste à réaliser la fécondation en mettant en contact dans l'éprouvette les spermatozoïdes et les ovules recueillis. On obtient ainsi, 48 heures plus tard, un ou plusieurs embryons.
— La quatrième étape consiste à transférer dans l'utérus ce ou ces embryons.

(Source:larousse.fr)

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play