Christiane Taubira prise pour cible par la Manif pour Tous

société
Taubira
La charia pour Taubira, un panneau affiché dans les cortèges de la Manif pour Tous ©Salomé Legrand / FTV
Chants, injures et pancartes, les quelques 150 000 participants à la Manif pour tous (selon la police) s'en sont pris à la Garde des Sceaux dans les cortèges.
Irréductibles gaulois? La loi autorisant le mariage pour les couples de même sexe a été adoptée, validée par le Conseil constitutionnel et promulguée. Ce qui n'a pas empêché plusieurs dizaines de milliers de personnes, ( 150.000 selon la police, 1 million selon les organisateurs) venues de toutes la France, de converger vers la capitale ce dimanche 26 mai afin, une nouvelle fois, de défiler contre le Mariage pour Tous. Comme un ultime baroud d'honneur avant de quitter l'espace médiatique. La manifestation ne s'est pas passées sans heurts. Au total, 36 personnes ont été blessées et 350 interpellées, selon le ministre de l'Intérieur Manuel Valls.


Des slogans scandés par des enfants

Un nom est revenu régulièrement dans les slogans des manifestants: Christiane Taubira. Depuis plusieurs mois, la Garde des Sceaux défend son projet de loi becs et ongles, devenant à la fois une icône pour les partisans et la cible à abattre pour les autres.
Une animosité qui s'est ressentie dans le cortège entre pancartes et slogans.

Sur Twitter, nombreux sont les journalistes à avoir relayé des paroles scandées, parfois par des enfants, et particulièrement hostiles à la ministre de la Justice.
 

Taubira, au bûcher

Et c'est le soir, une fois l'immense majorité des manifestants repartis, que ses participants les plus marqués à droite et à l'extrême droite se sont rassemblés place des Invalides. Au programme, rapporte le journaliste de l'AFP Stephane Jourdain Chants latins et chants anti francs-maçons de militants agenouillés.

Ces "veilleurs" ont ensuite allumé un feu, et après avoir scandé "la France aux Français", refrain connu de l'extrême droite, s'en sont un nouvelle fois pris à Christiane Taubira, proposant de "l'envoyer au bûcher".


Un tweet reteweeté de nombreuses fois qui a déclenché polémiques, discussions fiévreuses, insultes et désapprobation sur le site de micro blogging. Parmi les réactions outrées, à noter celle de Laurence Parisot, présidente du Medef.

 


Ce n'est pas la première fois, loin s'en faut, que Christiane Taubira est prise à partie par les participants de la Manif pour tous. Début mai, un participant au mouvement avait diffusé un photomontage la représentant sous les traits d'un gorille. Une "initiative individuelle" et isolée", avait alors assuré les organisateurs du mouvement.

Taubira affiche gorille

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live