Quel bilan pour Payet et Trémoulinas après la tournée de l'équipe de France de foot en Amérique du Sud?

football
Uruguay France
Benoit Tremoulinas, n°22, et Dimitri Payet, n°7, étaient ensemble sur la photo de l'équipe de France ©Franck Fife/AFP
Au plan arithmétique, la tournée sud-américaine des Bleus n'est pas une réussite. Deux défaites (0-1 contre l'Uruguay, 0-3 face au Brésil) qui interviennent à un an de la coupe du Monde au Brésil. Les Réunionnais sélectionnés, Payet et Tremoulinas, ont connu des fortunes diverses.  

Benoit Tremoulinas

Aligné dés le coup d'envoi par Didier Deschamps lors du match face à l'Uruguay (défaite 1/0), le réunionnais de Bordeaux n'a pas vraiment réussi à tirer son épingle du jeu. Placé derrière Gourcuff, dans le couloir gauche de la France, les deux joueurs n'ont pas réussi à établir une complémentarité qui leur aurait permis de se mettre en évidence. D'après le quotidien sportif L'Equipe, Trémoulinas "n’a pas réussi à exporter en sélection la qualité de centres qu’on lui connaît en club". Benoit Tremoulinas est resté sur le banc des remplaçants lors du deuxième match, face au Brésil (défaite 3/0)


Dimitri Payet

Élément positif pour Dimitri Payet: il a été titularisé par Didier Deschamps pour les deux matchs de cette tournée sud-américaine. Face à l'Uruguay, Dimitri Payet a été un des rares éléments de satisfaction. Il a bien animé l'attaque tricolore avec Mathieu Valbuena. Face au Brésil, le bilan est plus contrasté. Payet a tenté d'allumer la mèche à plusieurs reprises, notamment lors de la bonne première mi-temps des Bleus. De l'aveu de L'Equipe, il a quand même été "le meilleur des trois attaquants français". Mais la seconde mi-temps a été plus délicate. Dimitri Payet a perdu un ballon à la 84ème minute qui a amené le deuxième but brésilien, et Didier Deschamps avait l'air très remonté contre ce type d'erreurs à la fin de la rencontre.  

Bilan incertain

A un an de la coupe du Monde au Brésil, l'avenir de Trémoulinas et Payet chez les Bleus est incertain, à l'image finalement de celui de l'équipe de France. La tournée sud-américaine, voulue par Didider Deschamps, pose davantage de questions qu'elle n'apporte de réponses.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live