Joey Starr fait la Une de M, le magazine du Monde: "profession mauvais garçon"

people
Joey Starr 2
La couverture de M Le Monde
Le supplément hebdomadaire du journal Le Monde consacre dans son édition de cette semaine sept pages de récit et de photos noir et blanc à celui qui est surnommé pour l'occasion "le bad boy national". Joey Starr, de son vrai nom Didier Morville, le rappeur devenu acteur. 
Vous connaissez sans doute de Joey Starr uniquement ce que vous en avez vu à la télé ou lu dans les magazines people? Dans ce cas, il est urgent de lire ce portrait intime, joliment écrit, empathique certainement, critique parfois, dans M Le Monde (lien avec abonnement).


"Gueule abîmée devenue télégénique"

Entre les lignes, on y aperçoit Didier Morville, 46 ans, "gueule abîmée devenue télégénique, que journaux, télé, ciné et mondanités s'arrachent". Pendant la rencontre avec la journaliste du Monde, Joey Starr boit du rhum et se raconte. Banlieusard, rappeur, taulard, acteur...
Le "bad boy institutionnel, l'enfant d'une France qui baisse les yeux quand on lui montre ses cités" a une histoire chaotique, douloureuse parfois. Sa mère antillaise, installée en banlieue parisienne, dont il a été éloigné toute son enfance. A 5 ans, son père lui a dit qu'elle était morte. Il l'a retrouvé à 28 ans, un soir de concert.


"Regarde le Renoi"

Joey Starr, 46 ans, père de deux fils. Et pourquoi Didier Morville a-t-il choisi ce pseudonyme?
"Joey parce qu'au temps de l'esclavage, c'était le prénom le plus courant du nègre de maison". Et pourquoi Starr avec deux R? 
comme "Ringard Récidiviste, Ringard Récalcitrant, ou Regarde le Renoi". 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live