L’expo "Bridges" relie La Réunion à l’Afrique du Sud

culture
Blessing of a woman, Jabulani Soweto, 1999
Blessing of a woman, Jabulani Soweto, 1999 ©Andrew Tshabangu
Après son passage au musée Léon Dierx à la Réunion, l’expo photo "Bridges" s’ouvre à Paris ce mercredi. Elle rassemble les travaux d’un couple de photographes pas banal. L’un est Réunionnais, l’autre Sud-Africain. Ils capturent les pratiques religieuses.
Pas facile de parler en public. A la Maison des métallos à Paris ce mardi, le photographe réunionnais René Paul Savignan inaugure l’exposition Bridges. Il est entouré des traditionnels petits fours et des commissaires de l’expo. Son discours ne dépasse pas la minute trente. « Les exercices de communication, c’est vraiment pas mon truc », nous confiera-t-il. Pas de chance, Andrew Tshbangu son camarade et co-photographe de l’exposition, est resté coincé à l’aéroport.

Quinze ans de travail

Quinze ans qu’ils se côtoient, depuis cette rencontre à Bamako en 1996 lors de la Biennale africaine de la photographie. Quinze ans qu’ils sillonnent ensemble La Réunion et l’Afrique du Sud pour saisir sur leurs pellicules la multiplicité des pratiques religieuses. « Je dis bien les pratiques religieuses, et non la religion, insiste René Paul Savignan, ça n’a rien de dogmatique ». Dans le pays de l’un, l’autre sert de guide. Leur objectif ? Assister à des rites religieux de toutes sortes et en capturer des instants marquants, pris dans l’intimité des gens. 

Esiguqweni, Zondi Soweto, 1999
Esiguqweni, Zondi Soweto, 1999 ©René Paul Savignan

Bridges, des ponts

Bridges, « ponts » en anglais, c’est le symbole des liens qui unissent les pratiquants. C’est aussi le pont créé entre La Réunion et l’Afrique du Sud par ces deux artistes et amis. L’exposition entre d’ailleurs dans le cadre des Saisons France Afrique du Sud 2012 & 2013. Après des mois d’événements culturels français en Afrique du Sud en 2012, on est en plein cœur de la saison sud-africaine en France qui s’achèvera en décembre. L’exposition a déjà tourné à Durban, Johannesbourg et Saint-Denis de La Réunion.


Anecdote

La photo ci-dessous a été prise par René Paul Savignan en Afrique du Sud. Elle représente un rituel Sangoma, un culte voué aux esprits des ancêtres pour implorer protection, prospérité et guérison. Les initiés boivent de l’eau avec du sang puis le vomissent dans ce trou pour se purifier. 

"Ephanzini", espace rituel, Soweto, 2008
"Ephanzini", espace rituel, Soweto, 2008 ©René Paul Savignan
Il est arrivé une petite bricole au photographe réunionnais René Paul Savignan autour de ce trou peu ragoûtant. Il raconte :

 

Infos pratiques
A la Maison des Métallos, 94 rue Jean-Pierre Timbaud, Paris 11e
Entrée libre
Du mardi au samedi : 14h - 20h
Le dimanche : 14h - 19h
Fermée le lundi
Samedi 12 octobre à 17h, visite guidée avec Andrew Tshabangu et les commissaires de l’exposition. NB : Andrew Tshabangu a beau être anglophone, il parle un créole impeccable.