Jane Campion, prochaine présidente du Festival de Cannes

cinéma
Jane Campion, prochaine présidente du Festival de Cannes
Jane Campion, prochaine présidente du Festival de Cannes ©Loic Venance/ AFP
Mondialement célèbre depuis son film La Leçon de piano, la réalisatrice néo-zélandaise Jane Campion tourne des films qui font la part belle aux femmes. Elle sera présidente du Festival de Cannes 2014, du 14 au 25 mai prochain. Retour sur le parcours d'une cinéaste engagée.
Jane Campion est l’unique réalisatrice, à ce jour, à avoir remporté une palme d’or à Cannes. C’était en 1993, sous la présidence de Louis Malle, pour La leçon de piano. Elle est même la  seule cinéaste, hommes et femmes confondus, à avoir remporté une palme d’or pour un long-métrage et un court-métrage, avec Peel, en 1986.
Depuis cette date, elle est régulièrement invitée sur la Croisette.
En 2009, elle revient avec Bright Star. Jane Campion a une filmographie impressionnante. Elle raconte des histoires de femmes. Un ange à ma table, Sweetie, Holly Smoke, In the Cut…
A la télévision, elle vient de remporter un véritable succès public et critique avec la série  "Top of the lake".

Une nomination saluée

"Elle fait partie de ces cinéastes qui incarnent à la perfection l'idée qu'on peut faire du cinéma en artiste et séduire un public planétaire. Et nous savons que son exigence personnelle sera aussi celle de son jury", écrit Thierry Frémaux , délégué général du festival, dans le communiqué de nomination sur le site officiel du festival.


On le sait moins….

Comme le racontait ce matin sur Twitter Gilles Jacob, ancien patron du festival de Cannes, Jane Campion est également une femme engagée:

Jane Campion a refusé l’invitation de Jacques Chirac. C’était en 1995, lors d’un gala au Festival de Cannes, dont le président de la République était l’invité d’honneur. La réalisatrice néo-zélandaise protestait ainsi contre la reprise des essais nucléaires français à Mururoa, dans le Pacifique Sud, décidée par Jacques Chirac.