outre-mer
territoire

Municipales: le Front National présente sept listes dans les Outre-mer

politique
Marine Le Pen
Le parti de Marine Le Pen ne présente que sept listes dans l'ensemble des Outre-mer : il affiche surtout des ambitions à La Réunion où il présente cinq candidats, qui tenteront de confirmer le résultat de la présidentielle 2012, la candidate avait franchi la barre des 10%. 

Cinq candidats à La Réunion


"Notre objectif, c'est de confirmer l'ancrage local du Front National à La Réunion" explique Nicolas Bay, secrétaire général adjoint du Front National, joint par la1ere.fr : "A La Réunion, nous voulons passer la barre des 10% et avoir des élus dans les conseils municipaux. C'est possible, on est optimiste !".  
Sur la carte ci dessous, les balises bleues indiquent les villes de La Réunion ou le Front National présente des listes. En cliquant sur ces balises, vous trouverez le score réalisé par Marine Le Pen dans ces communes en 2012, ainsi que la liste complète du FN. 


Une candidate à Mayotte

Le Front National est présent à Mtsamboro, dans le nord de l'île. La tête de liste est une femme, Faoulati Sandi. Dans cette commune du nord de Mayotte, où débarquent de nombreux immigrés clandestins en provenance de l'île comorienne d'Anjouan, la liste du FN peut être perçue comme une réaction face au phénomène de l'immigration clandestine. Pourtant, à la présidentielle de 2012, Marine Le Pen n'a recueilli que 3,56% dans cette commune de Mtsamboro, soit à peine mieux que le score de la candidate FN sur l'ensemble de Mayotte : 2,77%.
Le front National ne parvient pas à s'implanter à Mayotte, notamment parce qu'il s'est opposé à la départementalisation de l'île en 2011. A l'époque, Marine Le Pen avait qualifié ce changement de statut de "folie".  

Une candidate en Nouvelle-Calédonie

C'est encore une femme qui sera la seule représentante du Front National lors de ces municipales en Nouvelle-Calédonie. Bianca Hénin (liste complète à voir ici), qui est également secrétaire fédérale du FN sur le Caillou, se présente à Païta, dans la province Sud. La candidate s'était déjà présentée aux municipales de 2008 sous l'étiquette FN, recueillant 8,3% des voix. A l'élection présidentielle de 2012, Marine Le Pen a réalisé 12,5% des suffrages dans cette commune calédonienne et 11,6% sur l'ensemble de la Nouvelle-Calédonie. 
Bianca Hénin (25/11/13)
Bianca Hénin, candidate du FN à Païta


Publicité