outre-mer
territoire

A Mayotte la bataille de Mamoudzou s'annonce rude

élections municipales
mairie mamoudzou
L'Hôtel de ville de Mamoudzou ©SOPHIE LAUTIER / AFP
Pas moins de cinq listes qualifiées dans le chef-lieu, deux candidats élus dès le 1er tour dans le département, le  FN en ballotage à Mtsamboro: ce qu'il faut retenir du premier tour à Mayotte.
Le premier tour des élections municipales est terminé dans les 17 communes de Mayotte. Ces élections étaient les premières depuis la départementalisation de l'île, en 2001.
Au total, 77 listes étaient en compétition, dans 17 communes.
 
 

Deux maires déjà élus

Deux maires sont élus dès le premier tour. A Sada, Achya Bamana, la candidate UMP remporte la commune devant son adversaire Ansufu Bacar (Union des nouvelles forces de la commune de Sada).
Et à Dzaoudzi-Labattoir, c'est Said Omar Oili qui crée la surprise. Le candidat du Nouvel élan pour Mayotte (NEMA) qui est élu dès le premier tour. Il l'emporte très largement avec 60,27% des voix devant Mohamadi Bacar Mcolo du Mouvement pour le développement de Mayotte.
 
 
mayotte elus 1er tour
©FTV

 
 

Cinq listes au second tour à Mamoudzou?

A Mamoudzou, le chef-lieu du département, six listes étaient dans la course. Seules une, celle d'Enly Mahamoudou, sans étiquette, échoue a franchir le cap du second tour.
 
Adourahamane Soilihi ,  maire sortant et sénateur UMP obtient 23,08%. Juste devant: Ben Youssouf Chihabouddine de l'Union pour le renouveau de Mayotte (DVG) obtient 23,32 % . Rien ne dit encore si les cinq candidats se présenteront le 31 mars, des fusions restant envisageables.
 
 

Percée du Front national à Mtsamboro

 
Faoulati Sandi, la candidate du Front national à Mtsamboro a réussi son pari. Avec 12,21% des votes exprimés, elle se retrouve au second tour. Elle est loin d'être la seule, quatre listes ont passé cet écueil ce dimanche. Ishaka Rachidi de l'UMP obtient 33,33% des suffrages, devant Harouna Colo du MDM (DVG) et le candidat sans étiquette Laithidine Ben Said (16,77%).
 
Le résultat de Faoulati Sandi est d'autant plus notable qu'elle était la seule tête de liste Front national dans le département.
 

Faoulati Sandi
©FTV

 

L'UMP en tête dans six communes

Au-delà de Mtsamboro et de Sada, ou la candidate l'a emporté dès le premier tour, l'UMP se retrouve en pôle position dans plusieurs villes du département.
A Ouangani, Ali Ahmed-Combo arrive en tête avec 48,1%. Il se retournera dans une triangulaire face au candidat MDM Attoumani Harouna et à celui de l'UDI Bouchourani Ali. Situation similaire à Chiconi ou Zainoudine Antoyissa arrive premier avec 44,72%.
 

resultats chiconi
©FTV

 
 
A Tsingoni, c'est également l'UMP en la personne de Mohamed Bacar qui se retrouve le mieux placé à l'issue de ce premier tour avec 35,76%. Il est néanmoins talonné, avec quelques voix de moins par Ibrahim Boinahery , du MDM.
A Bouéni, en revanche, le candidat Saindou Hamada, aux couleurs du parti de Jean-François Copé échoue dès le 1er tour avec 8,19% des voix.
Publicité