outre-mer
territoire

Municipales en Nouvelle-Calédonie : Sonia Lagarde, première femme maire de Nouméa (synthèse)

politique
MunicipalesSonia  Lagarde
©FTV
2e tour des municipales en Nouvelle-Calédonie marqué par la victoire surprise de la députée Sonia Lagarde à Nouméa. Le président du gouvernement, Harold Martin l'emporte à Païta ainsi que les deux maires sortants RUMP du Mont-Dore et Dumbéa. Défaite à l'Ile des Pins du sénateur Vendégou.
C'était le suspens de ce 2e tour. Qui allait emporter la mairie de Nouméa ? Entre les deux tours, la bataille était rude entre Sonia Lagarde de Calédonie Ensemble et Gaël Yanno de l'UMP, proche de Jean-François Copé. La députée l'a donc emporté face à un Gaël Yanno qui avait pourtant rallié à lui Jean-Claude Briault, l'hériter du maire sortant Jean Lèques. Ce ralliement n'a pas été gratuit puisque Gaël Yanno a du concéder huit places sur sa liste aux amis de Jean-Claude Briault du Rassemblement UMP. De son côté, Sonia Lagarde, descendante de bagnards a pu compter sur le soutien de Marie-Claude Tjibaou. La veuve du leader charismatique du FLNKS assassiné en 1989, avait appelé entre les deux tours, à voter contre la majorité sortante. Regardez la réaction de Sonia Lagarde au micro de Nouvelle-Calédonie 1ère.

Gaël Yanno très déçu

Le candidat proche de l'UMP national n'a pas caché son amertume en apprenant sa défaite. Il semblerait que les électeurs aient finalement mal compris la réconciliation soudaine de Gaël Yanno avec Jean-Claude Briault. De son côté, Gaël Yanno estime que "Sonia Lagarde a dû obtenir un nombre important de voix indépendantistes".   Regardez la réaction de Gaël Yanno au micro de nos confrères de Nouvelle-Calédonie 1ère.

 


Victoire des trois maires sortants à Païta, au Mont-Dore et à Dumbéa

Dans les trois communes qui jouxtent Nouméa, les trois maires sortants loyalistes gagnent les élections. Le président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie va pouvoir souffler un peu. Harold Martin l'emporte au second tour avec sa liste "Païta pour tous" et signe pour un quatrième mandat à la tête de cette grosse commune de l'agglomération de Nouméa.

Résultats Païta
©FTV

Dans la commune du Mont-Dore, la deuxième en terme d'habitants de la Nouvelle-Calédonie, c'est le maire sortant Eric Gay du Rassemblement UMP qui l'emporte. 

Résultats Mont-Dore
©FTV

 

A Dumbéa, le maire sortant George Naturel du RUMP devance largement l'ancien maire de la commune Bernard Marant.

Municipales Dumbéa
©FTV



A l'Ile des Pins, Hilarion Vendégou battu et 20 bulletins pour François Hollande !

A l'Ile des Pins, on assiste à une défaite du maire sortant RUMP Hilarion Vendégou. Le sénateur et Grand chef brigait un quatrième mandat. Entre les deux tours, la campagne a été très tendue. Les indépendantistes de l'UC (Union calédonienne) et du Palika se sont alliés pour faire barrage au maire en place depuis 20 ans. Le nom de Sarah Vendégou, seconde sur la liste d'opposition au maire sortant est avancé pour prendre la direction de la commune. Enfin curieusement, lors de ce scrutin, on a trouvé vingt bulletins sur lesquels étaient inscrits le nom de... François Hollande ! Le taux de participation a été élevé sur l'Ile des Pins avec plus de 77%. 

Municipales Iles des Pins
©FTV

Une anomalie dans ce scrutin a été révélée par notre confrère de Nouvelle-Calédonie 1ère. Sylvain Duchampt (Tweet à lire ci-dessous)








Des femmes qui prennent la tête à Bourail et à Poya

A Bourail, petite commune de près de 6000 habitants, au nord de la Province sud, Patrick Robelin, le dauphin désigné pour prendre la succession de Jean-Pierre Aïfa n' a pas réussi à battre Brigitte El Arbi. Mais l'écart entre ces deux listes est minime, de seulement quelques voix.

Municipales Bourail
©FTV

A Poya, les élections municipales sont marquées par la victoire surprise de la liste menée par une institutrice, Yasmina Metzdorf qui bat la liste du parti indépendantiste, le FLNKS.

Municipales Poya
©FTV

A Poum, c'est la liste de l'Union citoyenne, menée par la maire sortante Henriette Hmae qui emporte ce second tour des municipales avec 57,68% des scrutins. 

Municipales Poum
©FTV

D'autres résultats

Les indépendantistes kanak ont remporté en tout 19 municipalités sur 33, soit le même nombre que dans la précédente mandature. Ils gérent l'essentiel des communes de l'intérieur et toutes celles des îles Loyauté (Maré, Ouvé et Lifou).

A Boulouparis, petite commune de près de 3000 habitants, le maire sortant du Rassemblement UMP l'a emporté de justesse devant la liste de Paul Vittori. 

Résultats Boulouparis
©FTV

 

Municipales Ouvéa
©FTV

A Maré, le maire sortant Basile Citre du FLNKS est battu par une liste Union Citoyenne.

Municipales Maré
©FTV

A Houailou, la maire sortante Valentine Eurisouké figurait en 14e position de la liste FLNKS de Pascal Sawa, le vainqueur de cette élection.
Municipales Houaïlou
©FTV

 

Municipales Pouébo
©FTV

Municipales Ponérihouen
©FTV

 

Municipales Pouembout
©FTV

 

A Voh, la commune du nord de la Nouvelle-Calédonie, connue pour son cœur photographié par Yann Arthus-Bertrand, c'est le maire sortant indépendantiste qui l'emporte. Guigui Dounehote avait fait campagne sur son bilan.
Municipales Voh
©FTV

 

La commune de Kouaoua détient le record de listes présentes au second tour en Nouvelle-Calédonie. Alcide Ponga du RUMP l'emporte. 
Municipales Kouaoua 1
©FTV
Municipales Kouaoua
©FTV

 

Publicité